Hassad sanctionne 32 écoles privées qui ont gonflé des notes d'élèves

Hassad sanctionne 32 écoles privées qui ont gonflé des notes d'élèves

Le ministre de l'Éducation nationale Mohamed Hassad a sanctionné 32 écoles privées qui ont exagéré les notes de leurs élèves. Elles seront exclues provisoirement du système national de comptabilisation des notes en attendant un contrôle des inspecteurs du ministère.

Mohamed Hassad a annoncé ce vendredi, des sanctions à l'encontre de 32 établissements d'enseignement privé ayant octroyé à leurs élèves des notes non méritées lors des examens comptant pour l'année scolaire 2016-2017.

Ces écoles sont réparties sur l'ensemble des douze académies du royaume, nous assure une source au ministère de l'Éducation nationale. Les écoles concernées ne pourront désormais plus introduire les notes du contrôle continu dans le système "Masar" jusqu'à ce que les inspecteurs s'assurent de la véracité des notes obtenues par les élèves. "Des inspecteurs vont contrôler les premiers devoirs pour vérifier qu'elles sont conformes", nous assure-t-on.

Selon la loi 06-00, réglementant les établissements scolaires privés, les contrevenants risquent jusqu'au retrait de l'autorisation d'exercer. "C'est la sanction extrême dans le cas du non-respect des orientations pédagogique et s'il y a récidive", nous assure-t-on.

Ces décisions ont été prises après de "profondes investigations" et une "analyse des résultats des examens du baccalauréat dans ces établissements scolaires", ajoute la même source. Les différences entre les notes obtenues par ces élèves lors du contrôle continu et les examens régional et national, dépassant 10 points en moyenne, au niveau de l'établissement dans l'ensemble, indique un communiqué du ministère.

Le ministère ajoute qu'il va prendra toutes les mesures nécessaires à l'encontre de tout établissement scolaire qui serait impliqué dans de tels dépassements.

Le 06  Octobre 2017

Source Web Par  Telquel

Les tags en relation

 

Les articles en relation