Le Maroc est-il devenu la Mecque des grands rassemblements de décideurs africains?

Le Maroc est-il devenu la Mecque des grands rassemblements de décideurs africains?

Depuis plusieurs mois, les événements rassemblant les décideurs africains se multiplient au Maroc, confirmant ainsi l'orientation africaine résolue du royaume. Plusieurs domaines sont concernés par cette vision basée sur un échange Sud-Sud. Décryptage.

C’est une autre consécration de la stratégie d’ouverture du Maroc sur son continent qui passe quasiment inaperçue. Depuis plusieurs mois, voire quelques années, le royaume est devenu le pays hôte incontournable de grands événements accueillant les décideurs africains, tous domaines confondus.

Le dernier en date est le Conseil panafricain de CGLU Afrique (Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique) qui doit se tenir début novembre prochain à Rabat. Cet événement devrait rassembler les maires des plus importantes villes africaines pour discuter de plusieurs points à l’ordre du jour, dont le bilan des activités du secrétariat général de CGLU Afrique ainsi que du sommet Africités devant se tenir l’année prochaine.

Le CGLU Afrique n’est pas le seul rassemblement à choisir le Maroc comme pays d’accueil pour ses réunions stratégiques. Le weekend prochain, Rabat attirera les regards en abritant le congrès de la Confédération africaine d’athlétisme avec la présence, entre autres, du président de la Fédération internationale d’athlétisme, Sebastian Coe.

Cet événement intervient alors que le Maroc vient d’accueillir une autre grande messe sportive africaine, en l’occurrence l’Assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF) qui s’est tenue à Skhirat en juillet dernier et où des décisions stratégiques pour l’avenir du football dans le continent ont été prises.

Plus tôt dans l’année, Marrakech accueillait le gotha des affaires à l’occasion du Gouvernance Weekend organisé à l’initiative de l’influent milliardaire Mo Ibrahim.

Ce ne sont là que quelques exemples des grands événements africains qu’abrite le Maroc. Ceux-ci prouvent que la vision continentale du roi Mohammed VI ne s'exerce pas seulement en dehors des frontières du royaume. Elle se vit au jour le jour au sein même du pays, se concrétisant par des réunions, des échanges et des forums au cours desquels se prennent des décisions déterminantes pour l'avenir du continent.

Le 05  Octobre 2017

Source Web Par  Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

L’organigramme de la COP22

L’organigramme de la COP22

Mezouar, président, Lhafi, commissaire général Une dream-team de profils expérimentés pour la préparation de ce sommet Création d’un Segma pour f...