Le programme de la visite de Dmitri Medvedev au Maroc

Le programme de la visite de Dmitri Medvedev au Maroc

Le premier ministre russe est attendu ce mardi après-midi à Rabat pour une visite officielle de trois jours. Voici son programme.

Dmitri Medvedev arrivera ce mardi à 18H15 à l'aéroport de Rabat-Salé où il sera accueilli par le chef du gouvernement marocain Saâd Eddine El Othmani. C'est la première visite du genre du premier ministre russe.

Mercredi, ce sera une journée chargée pour le grand invité du Maroc. Medvedev s'entretiendra avec Saâd Eddine El Othmani au siège de la primature. La rencontre donnera lieu à une séance de travail qui regroupera la délégation russe accompagnant Medvedev et les membres du gouvernement marocain.

La commission mixte bilatérale se réunira le même jour au siège du ministère des Affaires étrangères. Elle se penchera sur les secteurs de coopération nouvellement identifiés et sera suivie de la signature de plusieurs accords entrant dans le cadre du partenariat renforcé liant les deux pays.

Toujours ce mercredi, le premier ministre russe sera reçu à l'Ecole Mohammedia des ingénieurs où l'Université Mohammed V de Rabat lui décernera le titre de "Docteur Honoris Causa".

A la veille du voyage de Medvedev, une source gouvernementale marocaine a déclaré à le360 que cette visite visait à raffermir les relations bilatérales à travers "la signature de plusieurs accords de coopération en matière d'énergie, d'industrie, de tourisme et d'agriculture". A l'heure où nous mettions en ligne, Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, était d'ailleurs en réunion avec des responsables et opérateurs russes. L'objectif étant d'étudier les moyens de doper les échanges commerciaux, notamment les exportations agricoles marocaines, vers la Russie. Un moyen pour cette dernière de contourner l'embargo que lui imposent Etats-Unis et Europe et pour le Maroc d'élargir ses marchés.

Le volume des échanges commerciaux s'est élevé en 2016 à quelque trois milliards d'euros, en hausse de 30% par rapport à 2015. Le Maroc, faut-il le rappeler, est un important fournisseur d’agrumes, de tomate et de poisson pour la Russie. Le royaume espère devenir le premier fournisseur arabe et africain de ce pays, tandis que la Russie a tous les atouts pour être un partenaire de premier ordre du Maroc, notamment en matière d’énergie.

Le 22 septembre dernier, le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak, annonçait que les géants Gazprom et Novatek négociaient des contrats de gaz naturel liquéfié au Maroc. Il évoquait également l’intérêt des entreprises russes pour les autres grands projets gaziers du royaume, dont le gazoduc Maroc-Nigeria. Au niveau du tourisme, la destination Maroc gagne du terrain chez les touristes russes.

En mars 2016, le souverain s’était rendu en Russie, donnant une nouvelle impulsion à la coopération entre le Maroc et la Russie. Une coopération qualifiée de "stratégique" de part et d'autre.

Le 10 Octobre 2017

Source web par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation