La Namibie se départit du tourisme de luxe

La Namibie se départit du tourisme de luxe

En Namibie, on y trouve un peu de tout. La mer, les villes, le désert, les animaux sauvages…

Ce cocktail rare et la promotion qu’en a fait l’ex-célèbre couple hollywoodien Brad Pitt-Angelina Jolie en choisissant d’y donner naissance à son premier enfant en 2006 ont définitivement installé la destination dans les catalogues sur papier glacé des agences de voyages du monde entier.

Dans un climat morose marqué par les incertitudes qui affectent les activités minières -principal secteur économique en Namibie-, le gouvernement de Windhoek a décidé de profiter de cet engouement pour faire du tourisme un des pivots de la diversification de son économie.

Depuis une dizaine d’années, la fréquentation touristique en Namibie progresse modestement mais régulièrement. En 2015, 1,38 million de visiteurs étrangers s’y sont rendus, contre 1,2 million deux ans plus tôt.

Après les mines et la pêche, le tourisme est ainsi devenu le troisième secteur d’activité du pays, générant plus de 15 milliards de dollars namibiens (1 milliard d’euros) de revenus directs et indirects, soit 20% du produit national brut (PNB), selon les statistiques de 2013 citées par le ministre du Tourisme.

Le tourisme représentait ainsi 22.500 emplois directs (5,1% de la population active) et près de 90.000 emplois indirects (16%) cette année-là.

Le parc animalier d’Etosha (nord) figure à la première place des sites visités. Devant Lüderitz (sud-ouest) et sa ville minière fantôme de Kolmanskop, le canyon de Fish River (sud) et les dunes de sable du parc national de Dorob (ouest).

La Namibie n’a pas opté pour la niche du tourisme de luxe, contrairement à son voisin du Botswana, avec ses palaces 5 étoiles au coeur de la brousse et ses safaris au champagne.

L’objectif visé par le gouvernement est clair: développer le secteur pour accueillir de plus en plus d’étrangers au portefeuille débordant de devises fortes. « La Namibie est ouverte aux investisseurs », proclame le ministre du Tourisme.

Le 10 Octobre 2017

Source web par Tourisme Et Gastronomie

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Qui sera le futur ministre du Tourisme ?

Qui sera le futur ministre du Tourisme ?

Même si rien n’est figé sur la constitution du prochain Gouvernement ni sur le calendrier de sa constitution, plusieurs noms circulent déjà sur celui qui ...

Vivas sur les toits !

Vivas sur les toits !

Notre article « Reed Exhibitions: ombre salonique ? » ne cesse d’alimenter la polémique sur l’organisation, par le spécialiste parisien, d’un salon ma...