Forum de la MAP Saâd Eddine El Othmani : «Le modèle de développement actuel ne permet pas de réduire les disparités entre les régions»

Forum de la MAP Saâd Eddine El Othmani : «Le modèle de développement actuel ne permet pas de réduire les disparités entre les régions»

Invité du forum de la MAP, le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a coupé court aux rumeurs véhiculées par certains médias concernant un prochain remaniement ministériel. Le Chef du gouvernement a été on ne peut plus clair en affirmant qu’«il n’y a de remaniement ministériel pour le moment». En revanche, il n’a pas exclu «un changement» en raison de la création d’un ministère chargé des Affaires africaines, suite à l’annonce faite par Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans son discours prononcé vendredi dernier à l’occasion de l’ouverture de la session d’automne du Parlement. M. El Othmani, sans donner plus de détails, a indiqué que «la création de ce ministère fait l’objet d’une discussion au sein du gouvernement afin d’identifier la vision concernant sa mise en place».

L’autre annonce faite par le Chef de l’Exécutif est la création d’une commission en charge de la révision du modèle de développement marocain, qui a d’ailleurs montré ses limites. Cette mesure s’inscrit dans la droite ligne des directives énoncées dans le même discours royal. Faisant preuve d’une forte réactivité, le gouvernement a prévu une première réunion de cette commission la semaine prochaine. Selon M. El Othmani, il est impératif de renouveler le modèle de développement qui n’est plus adapté aux évolutions que connaît le pays. Aujourd’hui, le modèle de développement adopté par le Royaume n’assure plus une justice spatiale entre les différentes régions, a indiqué le Chef du gouvernement, avant d’ajouter que l’actuel modèle a montré ses limites, notamment en ce qui concerne la réduction des inégalités, le taux de croissance et la création des postes d’emploi.

Cliquez ici pour voir la vidéo

Pour surmonter ces insuffisances, le gouvernement a prévu, dans le cadre du projet de loi des Finances au titre de 2018, des mesures économiques et sociales pour booster l’économie nationale. Il s’agit notamment de l’appui aux PME, de la mise à niveau de l’administration et de la lutte contre la prévarication ainsi que du renforcement de la numérisation. Le PLF a également accordé un intérêt particulier aux secteurs de la Santé, de l’Emploi et de l’Enseignement, a fait savoir M. El Othmani. Par exemple, le gouvernement mise sur le renforcement des ressources humaines du secteur de la Santé. «Le nombre des postes budgétaires passera de 1.500 à 4.000», a-t-il précisé.

En tout état de cause, le Chef du gouvernement s’est montré ferme quant à la volonté de l'Exécutif d’honorer les engagements contenus dans sa déclaration gouvernementale. «Nous avons une visibilité complète et une volonté pour la mise en œuvre de notre programme», a-t-il dit. Dans cet ordre d’idées, il s’est arrêté sur la cohésion de sa majorité gouvernementale qui, selon lui, travaille dans la complémentarité et selon une approche consensuelle. Il a ainsi nié toute tension entre les composantes de la majorité. S’agissant du bilan de son équipe, M. El Othmani se réjouit des réalisations. «Le bilan de 6 mois n’est pas du néant, il y a bel et bien des réalisations», a-t-il souligné, tout en affichant sa confiance quant à la capacité du gouvernement à relever les défis qu’il affronte. Concernant la situation au sein du Parti de la justice et du développement (PJD), le Chef du gouvernement a tenu à mettre en avant l’unité de sa formation politique, précisant les rumeurs relatives à sa démission étaient infondées. Sur sa relation avec l’ancien Chef du gouvernement, M. El Othmani a affirmé que rien n’avait changé dans sa relation avec Abdelilah Benkirane et qu’ils gardent toujours le contact. Toutefois, il s’est montré prudent quant à la candidature de M. Benkirane pour le poste du secrétariat général du PJD. «Je ne suis pas au courant quant à l’intention de M. Benkirane de briguer un troisième mandat», a-t-il avancé.

Le 17 Octobre 2017

Source Web : Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Impôts : La circulaire 2016

Impôts : La circulaire 2016

La très attendue circulaire de la Direction générale des impôts (DGI) vient d’être mise en ligne. Le document comporte 67 pages et explique les modalité...