Maroc: un PIB touristique de 67 milliards de dirhams

Maroc: un PIB touristique de 67 milliards de dirhams

Une touriste asiatique se prend en photo devant la tour Hassan de Rabat, le 22 février 2017.

Le Produit intérieur brut (PIB) du tourisme s'est élevé à 66,9 milliards de dirhams en 2016 contre 63,7 milliards un an plus tôt, soit +5%, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Dans une note d'information sur le compte satellite du tourisme en 2016, le HCP a fait savoir que la contribution du secteur du tourisme au PIB national a atteint 6,6% au titre de l'année écoulée, contre 6,5% en 2015.

La production de ce secteur s'est chiffrée à 100,8 milliards de dirhams en 2016 au lieu de 96,1 milliards en 2015 avec un taux d’accroissement de 4,9%, a indiqué le HCP, notant que la valeur ajoutée est passée de 50,2 milliards de dirhams en 2015 à 52,9 milliards en 2016, soit une croissance de 5,3%.

Pour sa part, la consommation intérieure du tourisme s’est établie à 114,8 milliards de dirhams en 2016 au lieu de 110,3 milliards en 2015, en progression de 4,1%, a fait ressortir la note. Cette évolution, a expliqué la même source, est le résultat de l’accroissement de 2,5% de la consommation intérieure du tourisme récepteur passée de 75,4 milliards de dirhams en 2015 à 77,3 milliards en 2016 et de 7,4 % de la consommation du tourisme interne et émetteur, passée de 34,9 milliards de dirhams à 37,5 milliards.

Dans ces conditions, la part du tourisme récepteur dans la consommation intérieure s’est située à 67,3% en 2016 au lieu de 68,4% en 2015 et 73,4% en 2010, alors que celle du tourisme interne et émetteur a atteint 32,7% en 2016 au lieu de 31,6% en 2015 et 26,6% en 2010, a souligné le HCP.

Le 19 Octobre 2017

Source Web Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme: La revanche des résidents

Tourisme: La revanche des résidents

Les dépenses progressent de 6,8% à 32,7 milliards de DH en 2015 La baisse des prix et l’étalement des vacances expliquent le phénomène Sur les cinq...

Commission mixte : Parlons-en !

Commission mixte : Parlons-en !

Dans un précédent post, nous déplorons le fait que la liste envisagée des candidats à présenter pour la commission mixte du privé, appelée à être le v...