Banques. Les taux débiteurs maintiennent un trend baissier

Banques. Les taux débiteurs maintiennent un trend baissier

La dernière livraison de la Banque centrale relative aux taux débiteurs enregistrés au quatrième trimestre de l’année 2016 fait ressortir une baisse par rapport à l’exercice précèdent.

Les taux débiteurs pratiqués par les banques ont connu, dans l’ensemble, une légère hausse lors du quatrième trimestre de l’exercice précédent, comparé au trimestre d’avant. Selon les dernières statistiques livrées par Bank Al Maghrib, le taux débiteur moyen s’est établi à 5,17%, alors qu’il n’affichait à la fin du troisième trimestre que 5,08%.

Cela dit, la hausse observée durant le dernier trimestre de 2016 du taux moyen ne reflète pas l’état du marché pendant toute l’année. Elle se dilue avec les trois précédentes baisses enregistrées plus tôt dans l’année.

En effet, si l’on compare le taux moyen affiché en fin d’année dernière par rapport à celui appliqué à la même période de l’année 2015, c’est une baisse de 32 points de bases qui ressort. Il passe effectivement de 5,49% à 5,17%.

Les autres rubriques ont gardé un rythme baissier en concordance avec la tendance observée auparavant. Dans le détail, les taux dédiés aux crédits à la consommation ont connu une stagnation entre le troisième et le quatrième trimestre de l’année 2016 à hauteur de 6,64%. Un taux qui a, tout de même, baissé par rapport à la fin de l’année 2015, quand les banques distribuaient des crédits "conso" à 7,12%.

La seule hausse notable, c’est celle qu’ont connue les taux moyens assortis aux facilités de trésorerie. Entre le troisième et le quatrième trimestre de l’exercice précédent, c’est une flambée de 26 points de base que nous observons pour s’établir à 5,24%. Alors que si nous comparons avec la fin de l’année 2015 (5,48%), c’est une baisse de 24 points de bases qui ressort.

Les baisses sont à chercher au niveau des taux appliqués aux crédits immobiliers, mais aussi les prêts à l’équipement. Les taux assortis aux crédits immobiliers gardent un bon rythme baissier qui se confirme au quatrième trimestre de l’année dernière. La baisse enregistrée est de 19 points de base et les acquéreurs s’endettent avec un taux de 5,15%.

C’est au niveau des prêts à l’équipement que les taux ont le plus baissé, selon la dernière enquête trimestrielle de Bank Al-Maghrib. Les taux adossés aux crédits à l’équipement ont effectivement baissé de 52 points de base pour s’établir à 4,43%. Le trend baissier entrepris depuis le troisième trimestre de l’année se confirme avec cette nouvelle baisse. Il y a presque 100 points de base de différence entre les taux affichés au troisième trimestre de l’année 2015 et la fin de l’exercice 2016.

Ces prêts sont utilisés par les entreprises dans le cas d’un investissement. Si nous revenons aux statistiques monétaires de l’année 2016, nous remarquons qu’entre novembre et décembre, l’encours des crédits à l’équipement progresse de 6%. En comparaison avec la fin de l’année 2015, la hausse frôle les 12%.

Deux explications peuvent être fournies pour expliquer la relation de causalité entre la hausse de l’encours et la baisse des taux. D’un côté, nous pouvons dire que les entreprises ont profité des baisses de taux. Ou dans un autre sens, il y a une possibilité que les banquiers ont procédé à une baisse des taux dans l’objectif de distribuer le plus de crédit.

En tout cas, au niveau des banquiers, c’est un sentiment de satisfaction qui ressort par rapport à l’activité enregistrée en fin de l’année dernière et au début de cet exercice.

Le 13 Février 2017

SOURCE WEB Par  Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation