Le président mauritanien : «La situation à Guergarate est dangereuse»

Le président mauritanien : «La situation à Guergarate est dangereuse»

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré, dans une interview diffusée par France 24, que les relations de son pays avec le Maroc sont anciennes et historiques. Il a assuré que la Mauritanie adopte une neutralité quant à l’affaire du Sahara, en qualifiant la situation à Guergarate de «dangereuse» et explosive.

Pendant l’entretien diffusé hier par la chaîne d’information France 24, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a évité de justifier l’absence d’un ambassadeur mauritanien à Rabat et ce, depuis 2012. Il a esquissé en répondant : «nous souhaitons toujours que les relations avec le Maroc s’améliorent et qu’elles soient ce qu’elles devraient être, car ce sont des relations anciennes et historiques que nous devons veiller à développer et nous sommes prêts à nous engager à tout ce qui y contribuera».

Mohamed Ould Abdel Aziz prône «la neutralité»

Il poursuit : «C’est notre point de vue concernant nos relations comme tous les pays voisins et nous avons aussi l’ambition, comme les leaders et les peuples de la région, de construire le Maghreb Arabe qui servira les populations, car les Etats aux alentours, en Afrique de l’Ouest et du Sud, sont tous unis, forment des groupements économiques et commencent à atteindre leurs objectifs.»

Concernant la préservation de l’équilibre des relations de la Mauritanie avec l’Algérie et le Maroc, le président mauritanien a répliqué que le bon voisinage devait être préservé et que tel était l’objectif auquel il veillait. Mohamed Ould Abdel Aziz a assuré que son pays n’avait aucun lien avec les tensions entre le Maroc et l’Algérie, ajoutant que la Mauritanie ne pouvait intervenir que pour rapprocher leurs visions. «Aucune de nos positions n’encourage le conflit entre le Maroc, l’Algérie et le Sahara», a-t-il fait savoir, avant de rappeler que l’Etat Mauritanien prône la neutralité envers tous les problèmes qu’il peut y avoir avec d’autres pays et ne peut encourager que le rapprochement des points de vue.

Toujours sur le conflit du Sahara, le président mauritanien trouve que cette affaire n’est pas un facteur de discorde entre la Mauritanie et le Maroc. Selon lui, les bonnes relations entre son pays et l’Algérie ne concernent que la Mauritanie aussi bien que ses relations avec le Maroc. Il a ensuite précisé que l’Algérie et le Maroc ne devraient pas interférer dans les relations bilatérales avec la Mauritanie. Il a dit penser qu’ils doivent se réjouir si lesdites relations sont au beau milieu.

Au sujet de la crise dans la région frontalière de Guergarate, Mohamed Ould Abdel Aziz affirme que «les Sahraouis se trouvent dans la région avec leurs forces armées, ce qui peut être dangereux en présence de militaires des deux côtés de la région». «Cela pourrait mener à des problèmes, ce que nous ne souhaitons pas pour la région», ajoute-t-il.

Le 24 Février 2017

SOURCE WEB Par Yabiladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Enlisement mauritanien

Enlisement mauritanien

Chute libre. Nouakchott ne l’entend certes pas de cette oreille, mais beaucoup de ses grands cadres le voient ainsi depuis longtemps. Bien évidemment, ils y ...