L’intégration du Maroc à la CEDEAO, une démarche formalisant une relation des plus fructueuses (Peter Pham)

L’intégration du Maroc à la CEDEAO, une démarche formalisant une relation des plus fructueuses (Peter Pham)

L'intégration du Maroc au sein de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) constitue une démarche "naturelle" visant à formaliser une relation des plus fructueuses entre le Royaume et ce groupement régional africain, a déclaré lundi Washington, Peter Pham, vice-président de l’influent think tank US, Atlantic Council.

“A bien des égards, cette intégration formalisera une relation des plus fructueuses qui de surcroît n’a eu de cesse de se consolider durant ces dernières années, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, qui a effectué plus de vingt visites à la plupart des pays de ce groupement régional africain”, a souligné cet éminent expert US des questions géostratégiques africaines.

M. Pham, également Directeur de l’Africa Center relevant de l’Atlantic Council, a tenu à rappeler, dans ce contexte, que le Maroc est “le premier investisseur de cet ensemble géographique”, rappelant que le Souverain avait, tout récemment, visité le Nigeria, pays le plus vaste de la CEDEAO, où il a été procédé à la signature d’un accord portant sur un projet de gazoduc, dont le tracé passe par la cote ouest-africaine et bénéficiera essentiellement aux pays de ce groupement.

Dans bien des aspects, le Maroc se démarque ainsi comme étant un “partenaire solide de la CEDEAO dans une dynamique vertueuse pour le développement et la stabilité politique dans la région, sur fond de liens aussi divers que variés entre le Royaume et ce groupement régional africain constitué de 15 pays pour une population de 350 millions et un PIB nominal global d’environ 700 milliards de dollars”, a affirmé l’expert US.

“C’est pour ces raisons que l’intégration du Maroc à la CEDEAO relève du bon sens et d’une suite somme toute logique qui ne manquera pas de raffermir davantage les liens entre le Royaume et cette partie de l’Afrique”, conclut Peter Pham.

Le 28 Février 2017

SOURCE WEB Par Atlas Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation