Maroc: le député Abdellatif Merdas tué par balles à Casablanca

Maroc: le député Abdellatif Merdas tué par balles à Casablanca

Un député marocain a été assassiné par balles mardi soir à Casablanca, et un suspect a été arrêté peu après en lien avec ce crime, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Abdellatif Merdas, 53 ans, a été tué tard dans la soirée non loin de son domicile, dans le quartier Californie, ont indiqué des médias privés en ligne.

M. Merdas a été touché à trois reprises par des tirs de fusil de chasse alors qu'il se trouvait à bord de son véhicule de fonction, selon ces médias, qui ont diffusé des photos du lieu du crime et de la voiture aux vitres brisées autour de laquelle s'affairaient des policiers.

Grièvement atteint à la tête, la victime a succombé peu après à ses blessures. Le ou les assaillants, qui circulaient à bord d'un véhicule immatriculé à l'étranger, ont pu prendre la fuite, toujours selon ces médias.

Mercredi à la mi-journée, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN, police) a annoncé dans un communiqué l'arrestation d'un suspect.

"Cet individu aux antécédents judiciaires est soupçonné de lien présumé avec l'homicide volontaire par arme à feu qui a coûté la vie mardi soir à un député", a précisé la DGSN, dont le communiqué a été relayé par l'agence de presse MAP.

Abdellatif Merdas, 53 ans, était député de l'Union Constitutionnelle (UC, parti libéral) pour la circonscription de Ben Ahmed-Settat, au sud-est de Casablanca.

Les homicides par balles sont rares au Maroc, où très peu d'armes à feu circulent illégalement. Les incidents par armes blanches sont plus courant, et surtout le fait de la petite délinquance.

Le 08 Mars 2017

SOURCE WEB Par Atlas Info

Les tags en relation