Le classement des projets qui offrent le plus d’opportunités d’emploi en 2017

Le classement des projets qui offrent le plus d’opportunités d’emploi en 2017

1- Decathlon poursuit ses implantations au Maroc

decathlon

Decathlon va investir 163 millions de dirhams pour l’ouverture de 26 nouveaux magasins au Maroc

et l’extension de son entrepôt situé à la zone franche de Tanger.

Pas moins de 10.910 emplois directs et indirects additionnels sont générés à travers les activités de ce nouveau projet.

Le géant de la distribution d’article de sport recrute des vendeurs, des hôtesses de caisse et des responsables rayons mais aussi les métiers du supply et logistique, communication, finance et l’administratif.

2- Le nouveau projet de Gazoduc Maroc-Nigéria

gazoduc

Le projet de Gazoduc, doté d’un budget de 37 MM MAD, reliera le Nigéria au Maroc puis à l’Europe.

Le gazoduc aspire une révolution économique et énergétique en Afrique de l’Ouest à travers le soutien à la création de pôles industriels susceptibles d’attirer les investissements étrangers.

Le projet facilitera de ce fait l’essor de secteurs allant de l’industrie à la transformation alimentaire en passant par les engrais et améliorera la compétitivité des exportations.

3- Le projet écosystème d’industrie automobile de Renault

renault

Doté d’un budget de 10 milliards de dirhams, ce projet a pour objectif de développer « une plateforme mondiale d’approvisionnement.

Sur le front de l’emploi, cet écosystème permettra de générer des emplois à Renault, en en créant 50.000 permanents.

D’ici 2020, le projet écosystème a pour ambition de doubler les emplois à Renault pour les porter à plus de 160.000, ainsi que les exportations automobiles qui atteindront plus de 100 milliards de dirhams par an.

4- L’implantation de Boeing au Maroc

boiing

La firme américaine Boeing va s’implanter au Maroc, avec la création d’une zone industrielle spécialisée pour ses sous-traitants dans la région de Tanger.

La création d’un écosystème industriel doit entraîner la création de 120 sous-traitants et fournisseurs, et 8.700 nouveaux emplois spécialisés.

Ce projet devrait à terme contribuer à augmenter les exportations du Maroc dans le domaine aéronautique d’un milliard de dollars.

5- Le centre de service international Offshore de Sofrecom

sefrecom

Sofrecom, filiale du groupe Orange qui a plus de 50 ans d’existence au Maroc compte investir dans un nouveau centre de services offshore à Casablanca.

Afin de concrétiser ce projet, Sofrecom va recruter pas moins de 400 jeunes diplômés marocains issus des grandes écoles et des universités marocaines partenaires avec la filiale.

Le centre de service offshore va employer des designers, développeurs, consultants, architectes, managers qui vont contribuer à la transformation digitale des entreprises marocaines.

6- Le géant producteur de verre Asahi va construire une usine au Maroc

ashahi

L’entreprise nippone va lancer la construction d’une usine de production de vitrage automobile.

La nouvelle usine devrait être opérationnelle dès 2019 à Kénitra où elle devra recruter plus de 600 nouveaux postes d’emploi.

Asahi Kénitra captera la demande en verre automobile provenant du sud de l’Europe et d’Afrique du Nord.

7- L’américain Delphi Automotive accroit ses investissements au Maroc

delphi

Delphi qui compte à ce jour 3 usines au Maroc compte ouvrir une 4ème usine à Meknès d’ici 2019 et investir pour consolider sa position autant distributeur des systèmes de câblages électrique au Maroc.

Delphi a signé un accord-cadre avec le gouvernement pour le lancement d’investissements permettant la création de 10 000 emplois au Maroc en sus de 12 000 déjà existants

8- Le Maroc va se doter de d’autres centrales solaires Noor

noor

Le marché marocain de l’énergie fait preuve d’un dynamisme sans précédent. Le programme «Noor» porte sur la construction de plusieurs centrales solaires dont l’investissement devrait atteindre les 9 milliards de dollars à l’horizon 2020.

La centrale solaire Noor I inauguré en février 2016 à Ouarzazate a permis de générer en moyenne plus de 500 emplois pendant les douze mois de la durée des travaux.

La construction des centrales Noor II et Noor III devrait créer 1600 emplois directs,

essentiellement de main-d’œuvre locale non qualifiée. Selon les termes des appels d’offres, les développeurs sont appelés à favoriser l’embauche locale.

9- Le projet touristique Agadir Land

agadir-land

Prévus sur une superficie d’environ 20 hectares et pour un coût global de plus de 330 millions de dirhams, «Agadir Land», c’est un un parc d’attraction, un parc naturel, un théâtre en plein air, un cinéma 7D, un labyrinthe végétale, des cafés & des restaurants et d’autres installations.

Le projet touristique ambitionne de créer 1.000 emplois directs sur toute la Région du Grand Sud marocain

10- Le parc Eolien à Essaouira

parc-elion

Le lancement des travaux du parc éolien de Jbel Lahdid doté d’un investissement global de 2,67 milliard de Dirhams à Essaouira sont prévus cette année et devraient durer 18 mois.

A noter que même si les responsables n’ont pas encore communiqué les prévisions de l’emploi, ce projet a un impact positif sur l’économie locale dans la mesure où il contribuera à la création d’emploi durant les étapes de la construction et l’exploitation ; la construction des routes et des infrastructures dans les communes concernées.

Le 28  Mars 2017

SOURCE WEB Par Happy Knowledge

Les tags en relation

 

Les articles en relation

REPORT DE LA VISITE DU ROI EN ZAMBIE

REPORT DE LA VISITE DU ROI EN ZAMBIE

Rentré dimanche au pays, le roi Mohammed Vi n’aura pas effectué finalement sa visite en Zambie après celle du Nigeria qui a connu un succès éclatant qui ...

Masen: Alerte sur l’endettement

Masen: Alerte sur l’endettement

Six ans après sa création, des résultats encore dans le rouge Noor 1 devrait faire rentrer les premiers dividendes cette année L’endettement frôle ...