Rachat de la station de l'Oukaïmeden : ce qui va changer pour les locaux

Rachat de la station de l'Oukaïmeden : ce qui va changer pour les locaux

POISSON D'AVRIL Le mercredi 29 mars dernier est à marquer d’une pierre blanche pour la station de l’Oukaimeden avec l'officialisation de son rachat par la Compagnie des Alpes (CDA). L’entreprise française filiale de la Caisse des dépôts et consignations a déboursé la coquette somme de 2,9 millions d’euros pour décrocher ce contrat. Accès payant et limité aux clients des hôtels et auberges de la station, fin des transports en commun, refonte des infrastructures et aménagements sont au programme de cette privatisation. Cet article a été rédigé le 1er avril par notre rédaction qui a mené, une vraie fausse enquête, entre imagination et espièglerie.

Une nouvelle page pleine d’ambition s’ouvre pour la station de l’Oukaïmeden, officiellement propriété de la Compagnie des Alpes (CDA) depuis mercredi dernier. En remportant l’appel d’offres, la société spécialisée en exploitation des domaines skiables a décroché l’exclusivité en matière de gestion de la station située à 80 Km de la ville ocre. Propriétaire en France de 11 domaines skiables réputés dont Tignes, Méribel, les Arcs, la CDA pose ses valises à Marrakech avec un projet qui pourrait faire grincer des dents.

“Notre challenge au Maroc est de hisser la station de l’Oukaïmeden au même rang que les stations européennes de renom. Pour rappel, le site de Marrakech figure dans le top 100 des meilleures stations de ski au monde, preuve de son potentiel qui ne demande qu’à être exploité.”, Antoine Bertin, directeur des projets à l'international de la CDA.

Les vendeurs de tajines et les hôteliers tirent leur révérence

Le plaisir d’un tajine après avoir passé des heures à slalomer ne sera plus qu’un lointain souvenir. À l’instar de ses domaines français, la Compagnie des Alpes souhaite faire de la station de l’Oukaïmeden une référence en matière de cuisine hivernale. Dans cette optique, les échoppes et petits snacks traditionnels connus pour leurs fameux plats marocains céderont la place à des restaurants de renom faisant le succès de la station de Miribel, notamment La Taverne, Le cèpe, La Table de L'Orée ou O'Cimes. L’Oukaïmeden fait également peau neuve en matière d’offres hôtelières. En effet, les quelques hôtels gravitant autour de la station seront démolis pour céder la place au nouveau complexe d’hébergement abritant des gîtes de luxe, chalets, des appartements et un hôtel 5 étoiles.

Vers la fin de la gratuité d’accès

Victime de son succès, l’Oukaïmeden attire des milliers d’amateurs de ski chaque année, entre les mois de décembre et avril. Toutefois, à partir de l’hiver prochain, l’accès aux pistes sera strictement restreint aux résidents du complexe résidentiel de la station. Cette mesure prise par le nouveau propriétaire des lieux est due, en partie, à “(...) l’importante affluence qui provoque souvent des embouteillages sur la route menant à la station. Au vu de la modeste capacité, nous sommes obligés d’adopter un comportement plus sélectif pour le bien-être des skieurs.”, justifie le directeur de la CDA.

Les grands taxis et les minibus bannis de la station

Beaucoup d’entre nous privilégient les transports en commun pour se rendre à la station évitant ainsi bouchons et tracas du stationnement, mais cette époque est révolue. Dorénavant, les trajets seront exclusivement assurés par une navette privée au prix de 200 Dh par personne (aller / retour).

L’ouverture officielle de la nouvelle station de l’Oukaïmeden est annoncée pour décembre 2018. Pour être dans les temps, la Compagnie des Alpes enclenchera les travaux à partir de la 2ème semaine de ce mois. Le chantier s'attaquera en premier à la route menant à la station, vous ne disposez donc que de quelques jours pour y déguster, pour la dernière fois, le fameux tajine berbère.

Le 01 Avril 2017

SOURCE WEB Par madein-marrakech

Les tags en relation

 

Les articles en relation