Finance participative : Ce que demandent les Adouls

Finance participative : Ce que demandent les Adouls

Alors que la finance participative va faire ses premiers pas au Maroc, les Adouls entendent participer à ce nouveau chantier. Ces derniers demandent l’accélération de l’élaboration des décrets d’application de la loi relative à la finance participative. Les Adouls veulent aussi participer au programme de formation continue et aux contrats bancaires relatifs à ce mode de financement. Dans ce sens, ils ont signé un partenariat avec le Centre marocain de la finance participative pour promouvoir notamment l’échange de documents, d’informations et le partage de documents.

Le 10 Avril 2017

SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation