Sahara: La résolution sera votée jeudi au Conseil de sécurité

Sahara: La résolution sera votée jeudi au Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité de l'ONU devrait voter jeudi 27 avril, un projet de résolution ordonnant au “polisario“ un retrait immédiat, total et inconditionnel de la zone de Guergarate et appelant le secrétaire général de l’ONU à une relance des négociations pour parvenir à une solution politique mutuellement acceptable, annonce l’AFP dans une dépêche datée de New York.

Selon l’Agence France Presse qui a pris connaissance du draft du texte, les États-Unis ont distribué la résolution proposée au Conseil de sécurité lundi après avoir consulté la France, la Russie et la Grande-Bretagne sur le renouvellement du mandat de la Minurso pour une année.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a déclaré au conseil dans un rapport publié le 10 avril,  qu'il envisageait de relancer les négociations «avec un nouvel esprit» pour tenter de mettre fin à l'un des conflits les plus introuvables au monde.

"Il est en effet temps d'aller de l'avant et de relancer les négociations, c'est ce que nous voulons", a déclaré l'ambassadeur de France François Delattre aux journalistes mardi 25 avril, après une réunion à huis clos du conseil de sécurité pour discuter du projet de texte.

Accueillant ce qu'il a décrit comme un «nouvel élan» pour les pourparlers, Delattre a déclaré que la question du retrait du Polisario de la zone tampon de Guerguerat près de la frontière mauritanienne devait être abordée d'abord, avant la relance des négociations.

"Il y a un problème que nous devons résoudre et c'est Guerguerate", a-t-il déclaré.

Le Maroc a effectué un retrait unilatéral de cette zone, au mois de février, à la demande du secrétaire général de l’ONU. Avec l’intervention de M. Guterres, Guergarate devient un problème entre l’ONU et le “polisario“.

LIRE EGALEMENT:

VOILA POURQUOI LE RAPPORT GUTERRES EST POSITIF POUR LE MAROC

LES PRINCIPAUX POINTS UD RAPPORT GUTERRES

Aucune source, ni AFP, ni sources diplomatiques, ni médias, ne précisent si le projet de résolution fait mention d’un recensement des réfugiés de Tindouf comme le Maroc ne cesse de le demander.

Selon l’AFP, l'Uruguay et la Russie ont toutefois déclaré que le projet de résolution manquait d'équilibre. L’Uruguay prend systématiquement des positions hostiles au Maroc. De son côté, la Russie s’était abstenue en 2016, lors du vote de la résolution au conseil de sécurité, abstention qui avait suscité l’étonnement au Maroc.

Le Conseil de sécurité devrait également valider la désignation de l’Allemand Horst Kohler en tant que remplaçant de Christopher Ross au poste d’envoyé personnel du secrétaire général.

L’AFP précise que le projet de résolution appelle le Maroc et le “polisario“ à «reprendre les négociations» en vue de parvenir à une «solution juste, durable et mutuellement acceptable».

Le conseil «confirme son plein appui à l'engagement du secrétaire général et de son envoyé personnel à trouver une solution à la question du Sahara occidental», selon le projet.

Le 26 Avril 2017

SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation