Audiovisuel : L’État et la SNI refusent de recapitaliser 2M

Audiovisuel : L’État et la SNI refusent de recapitaliser 2M

La deuxième chaîne est en très mauvaise posture. Selon nos informations, ni l’État, actionnaire majoritaire, ni la SNI (actionnaire à 20%) n’ont accepté de recapitaliser 2M, vraisemblablement découragés par l’inquiétant état de ses finances. Surtout que le rapport de la Cour des comptes (Voir "Audiovisuel : Toutes déficitaires, les chaînes publiques !") a fait ressortir une situation catastrophique. Selon la juridiction financière, le résultat financier de la chaîne est devenu déficitaire de manière quasi structurelle, "2M ne réalisant que des résultats négatifs depuis 2008 du fait que son chiffre d’affaires n’arrive pas à absorber le total de ses charges". Par ailleurs, le rapport a relevé qu’à partir de l’année 2012, et en dépit de la situation nette qui est inférieure au 1/4 du capital, "la régularisation juridique n’a pas été réalisée, et ce contrairement à ce que prévoit la loi relative aux SA notamment son article 357".

Le 24 Avril 2017

SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation