Le Maroc participe à la 6ème réunion des ministres de la défense de la CEN-SAD

Le Maroc participe à la 6ème réunion des ministres de la défense de la CEN-SAD

Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale.

Les travaux de la sixième réunion des ministres de la défense de la communauté des États Sahélo- Sahariens (CEN-SAD) ont démarré jeudi à Abidjan, avec la participation des délégations des pays membres de ladite organisation, dont le Maroc.

Le royaume est représenté à cette réunion par le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Administration de la défense nationale, Abdeltif Loudyi, à la tête d’une importante délégation d’experts.

Placée autour du thème '’Ensemble contre le terrorisme, pour la sécurité et le développement’’, cette réunion de deux jours, permettra d’évaluer la mise en œuvre des recommandations de l’édition précédente qui s’est tenue à Sharm El- Sheikh (Egypte), mais aussi d’examiner l’état d’avancement du projet de création du Centre Sahélo- Saharien de lutte contre le terrorisme.

Intervenant à cette occasion, le ministre auprès du président ivoirien, chargé de la défense, Alain Richard Donwahi, a rappelé que son pays a été victime de la barbarie des terroristes il y ‘a un an, ce qui l’a amené à développer des solutions innovantes, entre autres, la conception de politiques sectorielles de sécurité, la mise en place de cadres de coordination, de réflexion et d’action et la mise sur pied d’unités opérationnelles spécialisées.

"Toutes ces mesures nous ont permis de renforcer notre résilience en même temps que notre capacité d’anticipation", a dit le ministre ivoirien, réitérant l’engagement de son pays à partager son expertise pour aider les autres Etats membres de la CEN-SAD, et à s’enrichir de l’expérience des pays voisins avec lesquels la Côte d'Ivoire est liés par une communauté du destin.

A ce propos, M. Donwahi a affirmé que la Côte d’Ivoire se félicite du retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle africaine, sachant le rôle de pionnier que joue le royaume dans le continent, sous la conduite éclairée du roi Mohammed VI.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir que l’ampleur croissante du phénomène du terrorisme, dans un contexte marqué par l’unification de certains mouvements terroristes de la région, exige une vigilance soutenue, une réactivité accrue, et une collaboration à la mesure de la menace.

Le vice-président de la république de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, a invité de sa part l’ensemble des Etats membres à l’union pour lutter efficacement contre le terrorisme, passant en revue une série de mesures prises par son pays en matière de sécurité, dont notamment la mise en place du Conseil national de sécurité (CNS).

De son côté, le secrétaire général de la CEN-SAD, Ibrahim Sani Abani, a déploré le fait que la quiétude sociale et la sécurité se trouvent menacées dans différentes zones relevant de la CEN-SAD, notant que face aux menaces transnationales et à des phénomènes graves qui compromettent le développement économique, il est impératif d’apporter des réponses transnationales coordonnées et interactives.

Et de poursuivre, qu’il est temps d’utiliser le développement inclusif pour lutter contre le terrorisme notamment, en apportant des solutions durables aux problèmes des jeunes et des femmes tentés par l’immigration vers d’illusoires paradis.

La communauté des Etats Sahélo- Sahariens, née en1998 à Tripoli, compte actuellement quelque 28 Etats membres. Elle s’est assignée comme objectif principal de répondre aux préoccupations spécifiques de ses membres, notamment pour les questions liées à la paix, à la sécurité et au développement durable.

Le 05 Mai 2017

SOURCE WEB Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation