Une nuit de poésie hassanie pour clôturer la 13e édition du Moussem de Tan-Tan

Une nuit de poésie hassanie pour clôturer la 13e édition du Moussem de Tan-Tan

Le rideau est tombé, lors de la nuit du mercredi au jeudi, sur la 13e édition du Moussem de Tan-Tan, avec des poèmes hassanis chantés dans une large tente à la Place de la Paix et de la Tolérance.

En présence d'un public venu nombreux à cette soirée artistique, les poètes, chanteurs et musiciens présents ont chanté avec tact des textes poétiques puisés du riche répertoire hassani.

Vêtus d'habits traditionnels locaux, ils ont ainsi déclamé des vers libres traitant, entre autres, de l’amour du Prophète, de l’appartenance à la patrie, ainsi que des us et coutumes sahraouis.

Le directeur régional du ministère de la Culture, Mbarek Boulaatiq, a indiqué que cette tente poétique est tenue chaque année à l’occasion de la clôture du Moussem de Tan-Tan, ajoutant qu’elle constitue une manifestation de la vie sahraouie et une tradition ancestrale jalousement préservée par les tribus de la région.

C’est dire que la poésie hassanie constitue l'une des formes essentielles de la tradition orale marocaine et continue de bercer, par sa sagesse, les vies de beaucoup de citoyens des provinces du sud.

Organisée sous le haut patronage du roi Mohammed VI sous le thème "un patrimoine culturel en partage entre le Maroc et l’Afrique", la 13ème édition du Moussem de Tan-Tan a proposé une programmation riche et diversifiée, notamment des compétitions récréatives, sportives, artistiques ainsi que des soirées musicales animées par des stars marocaines et des troupes patrimoniales de différentes régions du royaume, d'Afrique, des Emirats Arabes Unis et du Qatar.

L’un des faits marquants de cette édition 2017, qui a vu la participation de la République du Sénégal en tant qu’invité d’Honneur, a été l’organisation de la Green Invest Conference pour présenter le potentiel régional comme instrument de développement durable de Tan-Tan, tout en amorçant une réflexion sur les mécanismes efficients et rationnels susceptibles de constituer un levier d’émancipation des populations locales.

Autre événement marquant, une parade de troupes traditionnelles représentant des aspects de la vie nomade et culture Hassanie a défilé à l'avenue Hassan II devant une foule nombreuse et composée principalement d’habitants de la région.

Par ailleurs, le plus long camélodrome d’Afrique (4 kilomètres) a été officiellement inauguré à la commune de Ben Khalil sous le nom de "Cheikh Zayed Ben Soltane Al Nahyane".

Classé en 2005 par l’UNESCO "Chef d’oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité", le Moussem de Tan-Tan fait partie des plus importantes manifestations culturelles du Royaume.

Egalement inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, en 2008, ce rendez-vous annuel demeure un témoignage vivant et unique de la richesse et de la diversité du patrimoine culturel des nomades au Sahara.

Le 11 Mai 2017

SOURCE WEB Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation