Résultats financiers. L’année démarre très bien pour OCP

Résultats financiers. L’année démarre très bien pour OCP

Les agrégats financiers du groupe OCP retrouvent une croissance soutenue durant le premier trimestre de l’année 2017, grâce à un marché du phosphate qui évolue favorablement.

L’année 2017 commence bien pour OCP, dont le chiffre d’affaires lors premier trimestre a atteint 11,4 milliards de DH, soit un bond de 10% par rapport à la même période de l’année 2016.

"Le marché du phosphate évolue conformément à nos attentes. A la suite d’une année 2016 marquée par un marché du phosphate affaibli, nous constatons aujourd’hui des améliorations positives comme l’augmentation des prix soutenue par une hausse de la demande dans les régions principales", explique, dans un communiqué, Mostafa Terrab le président directeur général d’OCP.

Dans un contexte marqué par une baisse des prix sur toutes les gammes de produits, OCP a pu faire grimper ses revenus durant les trois premiers mois de l’année. Cette augmentation du chiffre d’affaires est expliquée principalement par l’augmentation des volumes de fertilisants et de roche qui sont venus compenser les baisses des prix.

Dans sa communication financière, OCP explique que ce sont notamment les exportations vers l’Amérique Latine qui ont mené à une progression des volumes de roche de 25%. De leur côté, les volumes de fertilisants ont augmenté de 46% grâce à des exportations plus importantes vers le Brésil et vers l’Afrique.

La marge brute a atteint 7,4 milliards de DH, soit une hausse de 7% par rapport aux 6,9 milliards de DH réalisés au premier trimestre de l’année dernière. OCP a connu une baisse des prix des matières premières qui a été compensée par la hausse des volumes consommés de souffre et d’ammoniac.

La hausse des volumes du groupe phosphatier marocain a positivement impacté son EBITDA de 3,3 milliards de DH, soit une hausse de 15% par rapport à l’année 2016. C’est donc ainsi que la marge d’EBITDA s’améliore pour atteindre 29%, soit 1 point en plus par rapport à une année plus tôt.

Ce premier trimestre a aussi connu une charge d’amortissement additionnelle liée aux nouvelles unités de production du programme d’investissement mises en service, comme l’explique le groupe. L’impact de celle-ci s’est senti au niveau du résultat opérationnel qui a atteint 1,6 milliard de DH, en diminution par rapport à 2,4 milliards de dirhams du premier trimestre 2016.

Après ce bon démarrage, OCP s’attend à une meilleure année que 2016. Le groupe pense que les conditions de marché resteront dans les prochains mois dictées par l’offre et prévoit toutefois une demande soutenue.

"L’année 2017 marque une étape décisive dans notre stratégie. En effet, la première phase de notre plan de développement industriel initié en 2008 se termine cette année. En renforçant nos capacités de production et d’exportation tout en continuant de réduire les couts de production, nous prévoyons de renforcer notre position sur tous les segments et de consolider ainsi notre position de leader du secteur", conclut Terrab sur la communication financière du groupe.

Le 16 Mai 2017

SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

OCP lance Jesa International

OCP lance Jesa International

La nouvelle filiale portera les projets Jesa à l’international Elle est créée sous le statut CFC Pour optimiser l’export de l’ensemble de ses ser...