Immobilier en Espagne: les Marocains en tête des investisseurs étrangers

Immobilier en Espagne: les Marocains en tête des investisseurs étrangers

Les Marocains sont de plus en plus nombreux à acheter des biens immobiliers en Espagne. Ils concurrencent fortement les ressortissants britanniques et allemands et se classent en deuxième position des investisseurs non européens sur ce marché.

Les ressortissants marocains s’intéressent de plus en plus au marché immobilier dans la péninsule ibérique. En effet, selon un rapport de l’Office de l’enregistrement de la propriété en Espagne, le nombre de Marocains ayant acquis un bien immobilier durant les trois premiers mois de cette année, a connu une hausse de 3.40% par rapport à la même période en 2016. Ce qui les place en deuxième position des investisseurs non européens dans le domaine de l’immobilier en Espagne, derrière les Chinois et devant les Algériens.

Sur le nombre de transactions effectuées durant le premier semestre de l’année 2017, les Marocains arrivent en neuvième position à l’échelle mondiale avec un taux de 3.58%, derrière les Britanniques (14.47%), les Français (9.64%), les Belges (6.85%), les Suédois (6.33%), les Roumains (5.26%), les Chinois (4.28%) et devant les Russes (3.09%), les Hollandais (2.26%), les Norvégiens (2.20%), les Ukrainiens (1.55%) et les Algériens (1.47%).

Deux données poussent les Marocains à investir dans l’immobilier en Espagne, notamment en Andalousie. Il y a le fait de se voir délivrer une carte de séjour et l’attractivité des plages de cette partie de la péninsule, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum dans son édition de ce mardi 23 mai.

Le quotidien, qui s’appuie sur les données de ce rapport officiel, souligne que les Marocains ont acquis environ 245 biens immobiliers durant l’année 2015 dans la région de la Costa Blanca, rendue célèbre par ville d'Alicante, soit 45 biens de plus que l’année 2014, qui comptait l’achat de 200 biens immobiliers.

En 2013, le nombre de transactions effectuées par les Marocains ne dépassait pas 181 contre 101 en 2012, 50 en 2011 et 36 en 2010. Ainsi, en l’espace de cinq ans, le nombre de biens immobiliers appartenant à des ressortissants marocains est passé à 813.

Le 22 Mai 2017

SOURCE WEB Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Sebta et Melilla bientôt sans visas ?

Sebta et Melilla bientôt sans visas ?

L’Espagne compte bien sauver l’économie de Sebta et de Melilla en y autorisant l’accès sans visa. Une mesure qui sera étudiée et en principe appliqué...