L'OMC prête à accompagner le Maroc en matière de promotion de l'arbitrage commercial

L'OMC prête à accompagner le Maroc en matière de promotion de l'arbitrage commercial

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) se propose d’accompagner le Maroc en matière de promotion de l'arbitrage commercial afin de soutenir la dynamique économique en cours, a affirmé récemment son directeur général Roberto Azevedo.

Lors d’une entrevue à Genève avec le ministre de la Justice, Mohamed Auajjar, le patron de l’OMC s’est félicité des réformes initiées dans le Royaume à divers niveaux, avec un accent particulier sur la promotion d’un système judiciaire efficient et transparent, rapporte la MAP.

Les discussions ont notamment porté sur les moyens de favoriser un plus grand recours à l’arbitrage comme une alternative efficace lorsqu’il s’agit des litiges en lien avec le commerce et l’investissement.

Evoquant la mini-conférence ministérielle de l’OMC prévue en octobre prochain à Marrakech, MM. Auajjar et Azevedo ont exprimé leur volonté d’en faire "une étape importante" pour réussir la 11ème conférence de l’Organisation programmée en fin d’année à Buenos Aires.

Ils ont également mis l’accent sur la nécessité d’atteindre des résultats tangibles qui prendraient en considération les priorités de développement des pays les moins avancés (PMA) et des pays en développement (PED).

En prévision de la prochaine conférence ministérielle de l'organisation, il importe de renforcer la voix commune des Etats africains dans les négociations commerciales globales, de sorte à prendre en considération leurs priorités.

Le Royaume, en tant que coordonnateur sortant du groupe africain pour les questions de l’OMC, accorde une attention particulière aux questions d’intérêt pour les pays du continent, à savoir le soutien interne à l’agriculture, le Mécanisme de sauvegarde spéciale (MSS), les stocks publics, les subventions à la pêche et le coton.

M. Auajjar, accompagné du conseiller près de la Mission du Royaume à Genève, Alaoui Mrani Errachid, a également rencontré le président du Conseil général de l’OMC, l’ambassadeur sud-africain Xavier Carim, avec qui il a passé en revue les grandes questions de négociation en cours au sein de l'organisation. Cet entretien s'inscrit dans le cadre des préparatifs de la mini-conférence ministérielle prévue à Marrakech, un rendez-vous qui devra constituer "un présage favorable aux intérêts des membres africains de l’Organisation".

Le 25 Mai 2017

SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

"All Inclusive", une vraie catastrophe

Le changement observé dans le comportement du touriste consommateur est suffisamment néfaste, mais la situation est devenue beaucoup plus alarmante avec l'...

Vol légalisé

Vol légalisé

Le nouveau ministre de la Justice et des droits de l’Homme,  le RNIste Mohamed Aujjar,  semble vouloir lutter contre  les spoliations foncières. C’est u...