Fès, dotée d’un nouveau terminal aéroportuaire

Fès, dotée d’un nouveau terminal aéroportuaire

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, hier, dimanche 28 mai, à l’inauguration du nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saiss. Une première étape importante pour le désenclavement de la Région.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 471 millions de dirhams, les travaux d’extension de l’aéroport Fès-Saiss ont porté notamment sur la construction d’un nouveau terminal d’une superficie globale de 28.000 m2, l’agrandissement du parking avions pour accueillir quatre aéronefs supplémentaires, dont un gros porteur, et l’aménagement d’une nouvelle voie de liaison avec la piste.

Ces différentes réalisations permettront de porter la capacité d’accueil annuelle de l’aéroport à 2,5 millions de passagers au lieu des 500.000 actuels.

La ville spirituelle avait besoin d’une telle infrastructure pour espérer booster son activité touristique. Car malgré toutes ses potentialités, la ville n’a pas le rayonnement touristique qu’elle mérite. La capacité d’hébérgement de la ville de Fès et celle de l’arrière pays de la Région ne représentent pas plus de 5% de l’offre nationale.

Pour le nouveau ministre du Tourisme, Mohamed Sajid, « Fès est une destination touristique d’excellence qui recèle des potentialités énormes et un patrimoine historique culturel extrêmement riche, mériterait de recevoir davantage de touristes »,

Maintenant que l’aéroport est agrandit, un grand effort devra donc être mené pour dynamiser la connectivité aérienne point à point entre Fès et l’international.

Rappelons que la Région Maroc Centre dont le Chef-lieu est Fès, a été sacrée, par Tourisma Post en collaboration avec l’ONMT et la CNT, en janvier dernier, « Région Préférée des Internautes ».

Le 28 Mai 2017

SOURCE WEB Par Tourisma Post

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Fès-Tourisme: Colère contre El Azami

Fès-Tourisme: Colère contre El Azami

Les opérateurs touristiques de la ville de Fès sont très en colère. Alors qu’ils attendaient à ce que le député- maire, Driss El Azami El Idrissi, réc...