Tourisme à Tanger : Les Marocains continuent de plébisciter la destination

Tourisme à Tanger : Les Marocains continuent de plébisciter la destination

Le marché national a enregistré durant le 1er trimestre 2017 une augmentation de 11% comparé à la même période de l’année précédente

Sur les 61.267 visiteurs internationaux enregistrés au cours du premier trimestre 2017, les Espagnols ont totalisé 12.036, occupant ainsi le deuxième rang après les touristes nationaux.

La perle du Nord demeure une destination de choix pour les touristes nationaux. Selon les dernières données officielles communiquées, le tourisme interne continue de s’y positionner en tête en termes d’arrivées et de nuitées, et ce par rapport aux autres marchés stratégiques en particulier espagnol et français. Sur un total de près de 124 mille touristes ayant visité Tanger durant les trois premiers mois de 2017, les Marocains ont réussi à y dépasser le nombre de 63 mille, tout en effectuant un séjour d’une durée moyenne de deux jours. Ils ont pu représenter la moitié de l’ensemble des visiteurs enregistrés pendant la même période de l’année en cours. Ce qui leur a permis d’enregistrer une augmentation de 11% en comparaison avec le premier trimestre de 2016.

Les deux autres marchés traditionnels espagnol et français continuent, quant à eux, de maintenir respectivement leur positionnement en tête par rapport aux autres nationalités étrangères. Sur les 61.267 visiteurs internationaux enregistrés au cours du premier trimestre 2017, les Espagnols ont totalisé 12.036, occupant ainsi le deuxième rang après les touristes nationaux. Ils sont suivis par les Français (8.612), précédant ainsi respectivement ceux en provenance des pays arabes (3.284), les Américains (2.918), les Britanniques (1.760), les Scandinaves (1.489), les Allemands (1.383), les Belges (1.040) et les Italiens (1.098). En plus du tourisme interne, dont la destination veut faire une des principales alternatives pour sauver la mise, les professionnels et les responsables du tourisme essaient de récupérer les parts de marché perdues. Et ce à travers l’amélioration de la desserte aérienne (dont la ville souffre d’un manque considérable) ou la multiplication des opérations promotionnelles de la destination envers les touristes internationaux. Parmi lesquels, figurent les Britanniques qui ont occupé, pendant que Tanger était sous statut international et jusqu’à la fin des années 80, la première place en termes d’arrivées et de nuitées. La ville accueillait à cette époque entre 2.000 et 3.000 touristes en provenance du Royaume-Uni et par semaine.

Il est à souligner que la même source fait part que les deux catégories d’établissements d’hébergement touristique classés de quatre et trois étoiles de Tanger ont été les plus fréquentées au cours du premier trimestre 2017. Elles ont, pendant cette même période, accueilli respectivement 40.637 et 31.198 touristes. Elles sont suivies par les hôtels de cinq étoiles (18.879 touristes), de deux étoiles (18.795) et d’une étoile (9.015). Alors que les résidences hôtelières et les maisons d’hôtes à Tanger ont accueilli respectivement 2.585 et 2.272 touristes.

Le 01 Juin 2017

SOURCE WEB Par Aujourd'hui le Maroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme: la mission-sauvetage

Tourisme: la mission-sauvetage

Le Top Resa de Paris, un Salon incontournable dans l'agenda des professionnels de la destination Agadir, a eu lieu du 20 au 23 septembre. Une délégation d...

Sauvez Le Royal golf club de Tanger

Sauvez Le Royal golf club de Tanger

Situé à 3 km du centre-ville de Tanger, au pied d’une montagne de pin et sapins avec vue panoramique sur la mer. Grâce au climat privilégié de Tanger, l...