ONU : «L'aide alimentaire aux camps de Tindouf risque d'être réduite de moitié»

ONU : «L'aide alimentaire aux camps de Tindouf risque d'être réduite de moitié»

Le secrétaire général des Nations Unies exhorte les pays donateurs à accroitre les aides humanitaires destinées à la population des camps de Tindouf, indique son porte-parole dans un communiqué.

Antonio Guterres assure que le Programme alimentaire mondial (PAM) a besoin de 7,9 millions de dollars pour «continuer à fournir une aide alimentaire cruciale au cours des six prochains mois».

Le Portugais affirme que «les rations alimentaires seront encore réduites de moitié en juin, ce qui pourrait avoir un impact important sur la sécurité alimentaire et l'état  nutritionnel des réfugiés».

Pour mémoire dans son rapport  du 10 avril sur le Sahara occidental remis aux membres du Conseil de sécurité, Guterres avait révélé que sur les 135 millions de dollars promis aux Sahraouis pour les exercices 2016 et 2017, le Haut-Commissariat aux réfugiés n’a reçu l’année dernière que 34% de ses besoins estimés à 29M $.

Cette baisse des aides est la conséquence directe des opérations massives des détournements des aides humanitaires par les hauts cadres du Polisario, pointées du doigt en 2015 par un rapport de l’Union européenne

Le 04 Juin 2017

SOURCE WEB Par Yabiladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation