Une carte montre à quel point la crise diplomatique dans le Golfe est problématique pour Qatar Airways

Une carte montre à quel point la crise diplomatique dans le Golfe est problématique pour Qatar Airways

Lundi, l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, l'Egypte et le Yemen ont annoncé rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar. La crise diplomatique s'est soldée par la fermeture de l'espace aérien de plusieurs pays du Golfe pour leur voisin.

Pour Qatar Airways, l'impossibilité d'accéder aux espaces aériens bahreïni, émirati et saoudien pourrait avoir un effet dévastateur sur ses opérations.

"Perdre accès aux espaces de l'Arabie saoudite, Bahreïn et des Emirats arabes unis revient à clouer Qatar Airways au sol", constate un rapport du CAPA — Center for Aviation.

Car le Qatar a un espacé aérien relativement petit pour la taille du pays.

"Il est cerné par l'espace aérien du Bahreïn (leBahrain FIR), une partie du sud est gérée par l'Arabie saoudite tandis que les Emirats sont à l'est de sa frontière", observe le CAPA.

En perdant accès à l'espace saoudien, Qatar Airways va être contraint de re-router, de manière assez coûteuse, ses vols pour l'Afrique. Et perdre l'accès à l'espace aérien contrôlée par Bahreïn pourrait être catastrophique dans la mesure où il cerne le pays presque entièrement.

Cela signifie que si les relations restent rompues, Qatar Airways devrait traverser un espace dont il est actuellement banni pour atteindre sa base de Doha.

qatar-air-map

L'espace aérien du Qatar. BI Graphics

Qatar Airways n'a pas immédiatement répondu à la demande de Business Insider d'expliquer comment il allait surmonter ce problème.

Alors que les pays sont libres de refuser des droits d'atterrissage, il reste à voir si Bahreïn et les Emirats arabes unis peuvent légalement empêcher Qatar Airways de traverser leur espace aérien. En tant que signataires de l'accord international de transit aérien International Air Services Transit Agreement (IASTA), Bahreïn et les Emirats ne devraient pas pouvoir bannir leur co-signataire qatari.

L'Arabie saoudite, cependant, n'est pas un pays membre de l'IASTA et est en droit de bannir Qatar Airways de son espace aérien.

D'après Flightradar24, Bahreïn a informé les pilotes que les vols en provenance et à destination de Qatar effectués par des avions qataris n'auraient accès qu'à une seule voie aérienne. Cela veut dire que même si Qatar Airways n'est pas bloqué au sol, il fera face à des embouteillages dans le ciel.

Au cours des deux dernières décennies, Qatar Airways est devenu une des compagnies aériennes internationales les plus influentes au monde. En 2015, le site Skytrax l'a nommé meilleure compagnie aérienne au monde.

Le 06 Juin 2017

SOURCE WEB Par businessinsider

Les tags en relation

 

Les articles en relation

RAM annule certains vols

RAM annule certains vols

En raison de l'annulation de l'ensemble des vols reliant Doha (Qatar) aux Emirats Arabes Unis, à l'Arabie Saoudite, au Yémen, aux Maldives, à Bah...

La RAM dans le top 10 mondial

La RAM dans le top 10 mondial

Airhelp, société spécialisée dans l’accompagnement des voyageurs, notamment en matière d’indemnisation en cas de retard, annulation ou surbooking de vo...