Énergie Les ambitions marocaines de Total dans le gaz naturel liquéfié

Énergie Les ambitions marocaines de Total dans le gaz naturel liquéfié

Le Maroc s’est doté d’une stratégie gazière ambitieuse. Le groupe Total compte se positionner sur ce marché en investissant dans les infrastructures de gaz et d’électricité.

Le groupe Total investira dans des projets d’infrastructures de gaz et d’électricité au Maroc. Annonce en a été faite à l’agence Reuters par Laurent Vivier, Directeur Gaz de Total.

D’ici 2020, le groupe français devra doubler son portefeuille de gaz naturel liquéfié (GNL) pour atteindre 15 millions de tonnes par an. Il doit ainsi chercher de nouveaux débouchés et marchés et le Maroc figure dans sa cible. Le Royaume s’est doté d’une stratégie gazière ambitieuse et figure aujourd’hui dans les radars des grands groupes énergétiques, dont le français Total. Le Royaume a lancé, en effet, le projet «Gas to Power» d'une valeur de 4,6 milliards de dollars, comprenant l'importation de plus de 7 milliards de mètres cubes de gaz d'ici 2025, la construction d'une jetée, d'un terminal, de pipelines et de centrales électriques à gaz dotées d’une capacité de production de 2.400 mégawatts d'électricité. Un projet pour lequel l’Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) est conseillé financièrement par HSBC. «Une centrale électrique à cycle combiné de 400 mégawatts nécessite environ 300 millions de dollars d’investissement. Pour les projets marocains, nous ne cachons pas notre ambition d’y contribuer, dans la mesure où nous pourrions placer notre propre production dans le cadre de projets intégrés», confie à Reuters Monsieur Gaz chez Total. Laurent Vivier a également indiqué que Total est intéressé par un projet similaire en Afrique du Sud, où le gouvernement prévoit aussi un projet Gas-to-power pour un investissement de 3,9 milliards de dollars, nécessitant l’importation de 1,6 million de tonnes de gaz par an. Pour les deux projets africains, Total aura des participations minoritaires, précise Vivier.

Pour rappel, Total est présent au Maroc dans les secteurs de l’aval pétrolier, de la chimie et du solaire photovoltaïque. Le groupe emploie plus de 500 personnes et dispose d’un réseau de près de 290 stations-service, où les carburants sont commercialisés sous la marque Total. Il développe des projets d’énergies renouvelables au Maroc, notamment le solaire photovoltaïque en équipant, à travers l’entreprise Temasol, près de 26.000 foyers en kits solaires photovoltaïques individuels.

Le 11 Juin 2017

SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation