Agadir: les professionnels du tourisme remontés contre le Conseil de la ville

Agadir: les professionnels du tourisme remontés contre le Conseil de la ville

Les professionnels du tourisme dans la capitale du Souss affichent depuis le début de cet été une colère noire. Et pour cause, les travaux de la place Bijaouane, située sur le bord de la mer, ne sont pas encore achevés. Ils pointent du doigt le Conseil de la ville.

Les professionnels du tourisme à Agadir ne décolèrent pas. Le non-achèvement des travaux de la place Bijaouane impacte leur activité. D'autant plus que cette célèbre place, très prisée par les estivants, est surtout connue pour abriter un parking pouvant accueillir plus de 600 voitures et autant de motos et bicyclettes.

"Trop, c'est trop", ont tonné de nombreux professionnels rencontrés par le360. "Le retard des travaux dans cette place importante de la ville nous cause un sérieux manque à gagner surtout en cette période d'été où les touristes affluent en grand nombre", s'indigne un responsable hôtelier.

Selon les sources de le360, le Conseil de la ville n'aurait pas réglé à temps l'entreprise qui est en charge de l'exécution des travaux de la place. Ce qui serait à l'origine du "cafouillage" et du retard du chantier.

Le 18  Juillet 2017

SOURCE WEB Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation