20 photos choquantes qui racontent l'histoire de la pauvreté au Maroc mieux que les mots

20 photos choquantes qui racontent l'histoire de la pauvreté au Maroc mieux que les mots

Les marocains riches toujours plus riches et les marocains pauvres toujours plus pauvres…

Les inégalités et les disparités sociales au Maroc sont non seulement flagrantes mais aussi choquantes et insupportables. C’est la première image, la première gifle que reçoit tout visiteur au Maroc. Dès son arrivé, il y a un contraste qui lui donne le vertige : la misère et la pauvreté criantes juxtaposent les richesses opulentes pour ne pas dire insultantes.

Selon un récent rapport de la FAO “La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2015”, 11% des Marocains vivent avec moins de 2 dollars (19,20 DH) par jour. Il faut dire que l’écrasante majorité des Marocains vivant sous le seuil de pauvreté se concentre plutôt en milieu rural. C’est d’ailleurs dans les régions rurales que l’on observe le pourcentage le plus élevé des enfants souffrant d’insuffisance pondérale.

La pauvreté au Maroc en photos

1- Marocaine très pauvre issu du monde rural et son bébé

Malgré tout elle reste très digne.

pauvre1

2- Les enfants d’un village

Cheeze !

pauvre-cheeza

3- Vivre la maternité dans la gorge de Todra

Ici, on n’a pas droit à un congé maternité.

pauvre3

4- Une petite fille issue d’une famille de nomades

Je ne pense pas qu’elle puisse aller à l’école un jour.

pauvre4

5- En parlant de l’école, voici une école de pauvres à Fès

On peut y faire plein d’activités

pauvre5

6- On se promène souvent dans les montagnes de Tinghir

Une femme nomade avec son enfant à la recherche d’un nouvel spot.

femme

7- Une femme berbère qui sert le thé près de Ouarzazate.

femme2

8- L’ingéniosité Marocaine. On se débrouille toujours avec les moyens à la portée

C’est ce qu’on appelle une cuisine bien équipée.

cuisine

9- Il n’y a pas d’autres moyens que de faire la lessive dans un lac

Ici on n’a pas les moyens financier et technique pour se procurer une machine à laver et ici, c’est les petites filles qui s’en occupent.

machinealaver

10- Voila à quoi ressemble une femme épanouie à la campagne

femme3

11- A l’intérieur des villes aussi, les inégalités persistent et se creusent….

Les inégalités dans la ville sont beaucoup plus graves car plus flagrantes.

sook

12- C’est là où on habite quand on quitte la campagne

Un bidonville à Casablanca.

habitation

13- Admirez la vue panoramique depuis les bidonvilles

sfd

14- Quand on n’a pas assez d’argent pour se loger, on devient un Sans domicile fixe ou SDF

argant

15- Tous les jours on mendie pour acheter à manger

mandie

16- Hicham a quitté sa famille et l’école et passe ses journées à faire du rap dans la rue

Hicham pourrait-il vivre de sa passion ?

hicham-famille

17- Quant à Adil, il a 11 ans et vend des roses pour le compte d’une association

adil-

18- Et pour ceux qui ne veulent pas mendier, y a toujours les poubelles

mandiant

19- Et au final, on a le choix soit de dormir devant une banque

banque

20- Soit d’y mendier

Un groupe de femmes mendiantes au pied d’un distributeur de billets à Essaouira au Maroc.

mandiant-group

Le 6 février 2017

SOURCE WEB Par Happy Knowledge

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La politique arabe du Maroc

La politique arabe du Maroc

Y-a-t-il une politique arabe du Maroc comme on pourrait parler dorénavant d'une politique africaine du Royaume? La participation inédite de SM le Roi Moha...

Le cout économique du blocage

Le cout économique du blocage

Ceux qui comparent le Maroc à l’Espagne oublient deux éléments. Le premier c’est que la décentralisation est réelle en Espagne et que le véritable age...