Incidents de paiement : Hausse vertigineuse de l’encours

Incidents de paiement : Hausse vertigineuse de l’encours

Les incidents de paiement poursuivent leur hausse depuis 2014. Selon Bank Al-Maghrib, les incidents de paiement sur chèques non encore régularisés se sont élevés, à fin 2016, à 2,9 millions de cas, pour des montants en jeu de 79,1 milliards de DH, soit 6,6 milliards de plus qu'en 2015 et 13,3  milliards de plus par rapport à 2014. La répartition de l’encours par catégorie de clientèle révèle toujours la prédominance des personnes physiques, avec une part de 79% contre 21% pour les personnes morales. Pour sa part, le nombre d’interdits d’émission de chèques est passé à 621.990 personnes, en augmentation de 3,9%, et est resté dominé par les personnes physiques avec une proportion de 88,8%, précise la banque centrale.

Le 29  Juillet 2017

SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Coup de gueule de Jouahri

Coup de gueule de Jouahri

Abdellatif Jouahri est en colère. Le gouverneur de la banque centrale reproche aux banques de pousser leurs clients à spéculer sur le dirham. "Je suis déçu...

Jouahri dément les rumeurs

Jouahri dément les rumeurs

Le gouverneur de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a démenti les rumeurs concernant sa possible nomination comme conseiller du roi Mohammed VI. "Aucun...