Tourisme. Les contrats progrès seront opérationnels en septembre prochain

Tourisme. Les contrats progrès seront opérationnels en septembre prochain

Ce mécanisme permettra à la Confédération nationale du tourisme et à la Fédération nationale de l’industrie hôtelière de recevoir une aide publique, respectivement de 12 MDH et de 16 MDH pendant la période 2017-2020.

Validée par le nouveau binôme ministériel, cette structuration en cours de validation au ministère des Finances sera ensuite étendue aux autres fédérations professionnelles.

Lancé par l’ancien ministre du Tourisme, ce chantier, maintes fois reporté et à l’origine de la récente démission de Hayat Jabrane de la CNT, sera opérationnel à partir du mois de septembre prochain. Il vise à doter de moyens financiers les fédérations professionnelles pour développer les instances des acteurs privés représentatifs du secteur touristique.

Après avoir été validée par le ministre du tourisme Mohamed Sajid et par sa secrétaire d’Etat Lamia Boutaleb, la convention public-privé entame sa dernière étape avant sa mise en oeuvre. Elle est actuellement en cours de validation au département des Finances de Mohamed Boussaid avant déblocage des 28 millions de DH aux deux organisations professionnelles.

Réservés dans un premier temps à la CNT et à la FNIH, les contrats programmes-progrès devraient s’étendre à terme aux autres fédérations représentatives des métiers du tourisme afin de:

-Développer leurs compétences et relever les défis de l’industrie du tourisme.

-Viabiliser leur financement grâce à un accompagnement pour le fonctionnement, développer des plans d’actions programmés et augmenter les recettes et des cotisations de leurs membres.

-Définir un schéma de collaboration entre le Ministère de tutelle  et les fédérations retenues et d’autre part entre ces mêmes fédérations (CNT et FNIH) et leurs membres.

-Appuyer la CNT et la FNIH pour lancer une réflexion sur des mesures favorisant l’attractivité du l’industrie touristique, ainsi que le renforcement de la qualité, et de la compétitivité du tissu.

Par le  biais de ces contrats, le ministère du Tourisme contribuera entre 2017 et  2020, au financement des actions menées par la CNT et la FNIH en mobilisant un budget  de 12 MDH pour la CNT et de 16 MDH pour la FNIH. La distribution des subventions se fera donc par tranche annuelle.

De leur côté, la CNT et la FNIH  s’engagent à lancer des actions de renforcement de la gouvernance et de leurs ressources  humaines, à mettre en place des structures d’animation, à renforcer et développer des partenariats ainsi qu’ à mettre l’accent sur la sensibilisation et la communication.

Pour rappel, le développement de l’instance représentative des professionnels du secteur touristique s’inscrit dans le cadre du programme National pour l’Innovation et la Compétitivité Touristique.

Le 02 août 2017

SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La CNT monte au créneau

La CNT monte au créneau

Compte tenu de la situation chaotique qui prévaut dans le secteur aussi bien au niveau du public que du privé, Abdellatif Kabbaj, Président de la Confédéra...