Le Maroc veut classer Jebel Irhoud parmi les sites archéologiques et historiques mondiaux

Le Maroc veut classer Jebel Irhoud parmi les sites archéologiques et historiques mondiaux

Le Maroc travaille actuellement pour classer Jebel Irhoud (centre du Maroc), endroit où ont été découverts des Homo sapiens primitifs datant d’environ 300.000 ans, parmi les sites archéologiques et historiques mondiaux, a annoncé vendredi le ministre marocain de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj.

« Actuellement, le ministère ?uvre à classer Jebel Irhoud parmi les sites historiques nationaux et mondiaux, vu sa valeur archéologique certaine pour l’humanité entière », a souligné le ministre lors d’une visite sur le site.

Selon le ministre, plusieurs établissements et instituts internationaux portent un grand intérêt à ce site devenu célèbre à l’échelle mondiale depuis qu’une équipe internationale y a découvert les plus anciens Homo sapiens primitifs.

Cette région pourrait encore abriter d’importantes découvertes archéologiques, le ministère veut donc faire de Jebel Irhoud un site archéologique et historique attirant les chercheurs du monde entier, a-t-il indiqué.

Le site de Jebel Irhoud est connu depuis les années 1960 pour avoir livré des fossiles humains et des outillages du Paléolithique moyen. Les nouvelles fouilles, entreprises dans le site à partir de 2004, ont livré de nouveaux fossiles d’Homo sapiens, dont le nombre est passé de 6 à 22.

Selon l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine du Maroc, l’âge de ces fossiles humains est de 100.000 ans supérieur à celui des plus anciens Homo sapiens connus jusqu’à présent.

Le 05 août 2017

SOURCE WEB Par Le Mag

Les tags en relation

 

Les articles en relation