Maroc Digital 2020: enfin une Agence du développement numérique

Maroc Digital 2020: enfin une Agence du développement numérique

La Chambre des Représentants vient d’adopter à l’unanimité le projet de loi n°61-16 instituant l’Agence du développement numérique. Cette structure aura pour mission l’implémentation de la stratégie de l’État dans la dynamisation de l’économie numérique.

La Chambre des Représentants vient enfin d’adopter, à l’unanimité, le projet de loi n°61-16 instituant l’Agence du développement numérique. Cette structure aura pour mission l’implémentation de la stratégie de l’État dans la dynamisation de l’économie numérique, rapporte le quotidien L’Économiste dans son édition de ce lundi 7 août.

Le journal précise que Rkia Derham, la secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, a souligné, lors de la présentation du projet, que les amendements apportés auraient pour but d’assurer l’harmonisation des différents projets publics liés au domaine des nouvelles technologies.

Le quotidien rapporte également que les priorités autour desquelles s’articule la Stratégie Maroc Digital 2020, présentée il y a tout juste un an par Moulay Hafid Elalamy devant le souverain, représentent certainement un chantier ambitieux pour le pays, chantier auquel contribuera l’Agence du développement numérique.

Dynamisation de l’économie numérique

Dans le détail, la structure qui vient d’être instituée aura pour principales missions la mise en oeuvre de la stratégie de développement des investissements dans le domaine de l’économie numérique, ainsi que la présentation de toute résolution de nature à améliorer les conditions de développement de l’économie numérique. Il s’agit également de concevoir et de mettre en oeuvre des projets de l’administration électronique, de développer des prestations numériques dans le cadre du programme e-gouvernement et de fournir l’expérience requise aux acteurs dans le domaine de l’économie numérique, en vue de consolider leurs capacités concurrentielles. L’autre aspect majeur de cette Agence relève de l’encouragement de l’activité entrepreneuriale dans le domaine de l’économie numérique.

Le conseil d’administration de cette structure sera constitué de représentants des secteurs public et privé, notamment l’ANRT, MarocPME, AMDIE, CCIS, CGEM, GPBM, Barid Al-Maghrib, ainsi que de quatre personnalités désignées par le chef du gouvernement, sur proposition du ministre de l’Industrie.

Le 07 août 2017

SOURCE WEB Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Entrepreneuriat : Le grand paradoxe

Entrepreneuriat : Le grand paradoxe

La situation de l’entrepreneuriat au Maroc semble assez paradoxale. Malgré l'intérêt qu'il suscite chez la jeune génération, le dynamisme entrepr...

Maroc-Chine: liste des accords signés

Maroc-Chine: liste des accords signés

Le roi Mohammed VI et le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, ont présidé, mercredi au Palais du Peuple à Pékin, la cérémonie de s...