Coup de tonnerre: Ilyas Elomari démissionne du secrétariat général du PAM

Coup de tonnerre: Ilyas Elomari démissionne du secrétariat général du PAM

Coup de tonnerre dans le landerneau politique: Ilyas Elomari, secrétaire général du PAM, patron de la deuxième force politique du pays en termes de nombre de sièges au parlement, a déposé sa démission ce lundi.

Le secrétaire général du Parti de l'authenticité et de la modernité (PAM), Ilyas Elomari, a déposé ce lundi 7 août sa démission du secrétariat général du PAM, nous assure un cadre de la formation. Le patron du parti du tracteur a pris cette décision "malgré les efforts de membres du bureau politique qui ont tenté de l'en dissuader", nous assure notre source qui précise que le PAM tiendra une conférence de presse pour officialiser l'annonce mardi 8 août à 10 h au siège du parti à Rabat.

Quid des raisons ayant motivé ce départ? Pour l'heure, rien d'officiel. D'après notre source, Ilyas Elomari "assume sa responsabilité concernant la situation politique actuelle du pays et impute également la responsabilité à l'administration". Le patron du PAM, qui préside également la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, théâtre d'un mouvement de protestation social, n'a pu être joint par Telquel.ma.

Un communiqué du bureau politique du PAM, publié dans la nuit du lundi, confirme la démission de son secrétaire général. "Eu égard à sa responsabilité politique, M. Ilyas Elomari a présenté sa démission de son poste de secrétaire général du Parti authenticité et modernité. Après un long débat, les membres du bureau politique ont exprimé à l'unanimité leur refus de la décision individuelle de M. Elomari, mais devant son insistante, il a été décidé de délibérer de la démission devant le Conseil national".

Le communiqué du PAM renseigne sur le contexte dans lequel s'est tenue la rencontre. Il explique que la réunion du bureau politique était consacrée au "bilan objectif" deux ans après les communales et dix mois après les législatives.

Des présidents de communes "ont assuré au parti qu'ils ne peuvent continuer à assurer leur mission correctement, en raison du peu de moyens et du manque d'interaction positive de la part du gouvernement". Concernant les motivations d'Elomari, le communiqué conclut qu'elles seront détaillées par le concerné lors de la conférence de presse mardi.

Le 07 août 2017

SOURCE WEB Par Telquel

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Matin d'octobre...Par Ahlam JEBBAR

Matin d'octobre...Par Ahlam JEBBAR

En ce matin d'octobre, je me trouve bien pensive... Ni bafouée, ni en colère, Juste pensive... La vie politique de ces derniers jours me laisse perplex...

Mais que veulent-ils ?

Mais que veulent-ils ?

Dès le début il fallait répondre aux revendications légitimes, celles qui sont réalisables. Tout en rappelant que force doit rester à la loi. Ce discours ...