Cherchez les touristes en Chine !

Cherchez les touristes en Chine !

Serait-on sur le point de perdre des marchés pour la conquête desquels on ‘est beaucoup investi ? Comment expliquer que ce sont plutôt les marchés ayant enregistré le plus fort taux de croissance qui soient, maintenant, les plus négligés, à l’heure où l’on se morfond en clichés de noirceur et de non visibilité, tandis que la visibilité est bien là à portée des yeux ?

Or, on est en droit de nous interroger : La Chine, ce gigantesque vivier de touristes que toutes les destinations de la planète s’arrachent, serait-elle entrain de nous filer entre les doigts ? C’est en tout cas ce qui semble l’attester par la piètre présence du Maroc au salon Hosfair à Guangzhou, réduite à 2 professionnels marocains, pas plus, au moment où les stands de la Tunisie et de la Turquie, par exemple, étaient nettement plus animés et ne désemplissaient pas.

Avec une hausse de 300% de visiteurs chinois dans nos contrées en l’espace d’une année à peine, c’est un indicateur sur lequel il faudrait pourtant capitaliser et miser gros. D’autant plus que c’est là une performance générée, bien entendu, sous l’impulsion de la Décision Royale de supprimer les visas d’entrée pour les ressortissants chinois. Mieux et sur le plan aérien, afin d’assurer des dessertes régulières et augmenter les flux au départ de la Chine, l’ONMT a conclu des partenariats avec des compagnies aériennes, notamment Air France, Etihad Airways ou encore Turkish Airlines

On imagine mal que les professionnels marocains soient si absents d’un marché à fort potentiel et qu’ils appelaient, hier encore, par leurs vœux pieux. Aucune excuse n’est permise : le stand de l’ONMT, cette année, était plus beau et deux fois plus grand en superficie que celui de l’année dernière, les frais de visa sont nuls si l’on suit la procédure des 5 jours ouvrables sinon il faudrait débourser pas plus de 300 DH pour un visa express, les billets d’avion à bord de Qatar Airways s’élèvent cette année à seulement 7000 DH au lieu de 13000 Dh l’année dernière, etc. Beaucoup d’avantages attrayants pour ne pas faire le déplacement et assurer la présence marocaine en force.

L’ONMT a fait ce qu’il avait à faire, au même titre que le délégué du Tourisme en Chine, mais les professionnels ont vraiment raté le rendez-vous pour promouvoir le Maroc et, partant, apporte du business de marché.

Apathie étrange chez nos professionnels. Au lieu de s’attaquer de toutes leurs forces à un marché d’avenir, ils laissent passer les chances qui s’offrent à eux. Dommage !

salon-Hosfair

Publier le 15 Septembre 2017                          

Source web par  tourismeetgastronomie

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La RAM dans le top 10 mondial

La RAM dans le top 10 mondial

Airhelp, société spécialisée dans l’accompagnement des voyageurs, notamment en matière d’indemnisation en cas de retard, annulation ou surbooking de vo...