Automobile: Le taux d’intégration locale est à 50%

Automobile: Le taux d’intégration locale est à 50%

Le taux d’intégration locale en industrie automobile au Maroc se situe actuellement à 50% et atteindra 80% à l’horizon 2020 indique le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy animait une conférence-débat à la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) sur « Le Maroc, plateforme africaine de l’investissement ».

Elalamy a rappelé que ce secteur stratégique a su réaliser des résultats qualitatifs en un temps record, en se positionnant en premier secteur exportateur du pays devant l’agro-industrie et les phosphates, relevant que le Maroc a les moyens d’intégrer le top 7 mondial de l’industrie automobile dans les prochaines années.

Il a plaidé pour le codéveloppement en Afrique qui doit faire face à plusieurs défis de taille, dont la réduction de la pauvreté et de développement inclusif et durable

Le 29 septembre 2017

Source web par  L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

L’export finit l’année en trombe

L’export finit l’année en trombe

A fin novembre, la progression est de 9,4% Le textile se greffe à l’automobile, l’aéronautique et aux phosphates Le déficit commercial est aggravé...

La BEI soutient le secteur automobile

La BEI soutient le secteur automobile

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé un protocole d’accord avec l’Association marocaine pour l’industrie et la construction de l’auto...