Des terrasses écolos à Marrakech

Des terrasses écolos à Marrakech

Plus besoin de présenter l’hôtellerie à Marrakech, elle passe pour être des plus performantes. Les tendances dernier cri n’y manquent pas. A l’heure, en effet, où tout écologique ne cesse de gagner du terrain et d’influencer certainement les goûts des touristes et des TO, le paysage hôtelier de la ville ocre suit la tendance et se modifie selon les impératifs de l’heure.

Déjà plusieurs unités de la destination fonctionnent à l’énergie propre et respectueuse de l’environnement. Tel le programme d’installation de panneaux solaires sur les terrasses des hôtels

En effet, l’industrie hôtelière en général consomme 60 à 70% de son énergie de jour, sans nécessité de stockage : cuisine, Spa, climatisation etc.

Au niveau de l’ARIH Marrakech-Safi qui ne cesse de peaufiner son expertise au bénéfice des hôteliers de la région, par le biais de la commission synergie, a pensé à créer un champ da panneaux solaires sur les terrasses des hôtels selon leur disponibilité et leur capacité.

Cet événement, une fois mis en place, serait unique au monde et pourrait en même temps faire le buzz tout en confirmant l’aspect écologique du tourisme à Marrakech et dans le reste du pays.

Pour ce faire, l’ARIH Marrakech-Safi est entrée en contact avec l’AMEE (Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique) pour bénéficier son soutien. Said Mouline, le Directeur général, a salué l’idée en adressant à l’association une proposition pour entreprendre des études de faisabilité par catégorie d’hôtels et qui sont, pour un départ, au nombre de quatre.

Ceci permet ainsi évaluer le coût des investissements à consentir par les hôteliers, leur financement ; la participation de l’Etat et le temps d’amortissement des fonds engagés.

Selon les premières études, bien que coûteuse l’installation des panneaux solaires peut être amortie en 5 à 7 ans, indépendamment de l’aide que pourrait nous accorder l’administration concernée.

Pour ce qui est du volet financement, tout indique qu’il se fait par un leasing, remboursable en 5 à 7 ans. Son montant pourrait être égal au différentiel de consommation d’électricité. La durée de vie du matériel étant estimée entre15 et 20 ans, à la fin du leasing, l’énergie consommée de jour sera presque gratuite. Elle pourra aussi être revendue à l’ONE moyennant une réduction conséquente sur la consommation de nuit comme c’est d’ailleurs le cas dans plusieurs autres pays.

Dans ce cadre purement énergétique, les hôtels de Marrakech ont été sollicités et la plupart se sont inscrits pour participer à cette opération.

Vu le caractère innovant et environnemental de la démarche, l’ARIH Marrakech-Safi espère l’adhésion de la FNIH à opération, pour la renforcer et lui donner une portée nationale.

Ce qui porte Salaheddine Naciri, Président de l’ARIH Marrakech-Safi de déclarer que « le soleil brille sur tout le Maroc de Tanger à Lagouira. Grâce à vous, cette opération s’appellera alors « les terrasses du Maroc » au lieu « Des terrasses de Marrakech ».

Le 01 novembre 2017

Source Web Par Tourisme Et Gastronomie

Les tags en relation

 

Les articles en relation