Agadir. Un palais royal transformé en un énorme resort

Agadir. Un palais royal transformé en un énorme resort

À Agadir, c’est le branle-bas de combat pour accélérer la transformation d’un palais royal en un resort aux normes internationales. Les détails.

Il fut d’abord propriété d’un ancien ministre saoudien de la Défense, aujourd’hui décédé, avant d’être vendu à l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani pour 150 millions de dollars, puis cédé, sous forme de cadeau, au roi Mohammed VI en 2014. C’était en marge de la visite effectuée par l’émir qatari au Maroc. Situé à Aourir, au nord d’Agadir, le palais est aujourd’hui en cours de transformation pour devenir un des principaux resorts de la ville touristique.

À Agadir, et sur instructions royales, c’est le branle-bas de combat pour accélérer la réalisation de ce chantier. Tous les services concernés s’activent pour l’octroi des autorisations nécessaires à la réussite du projet. L’enjeu est de taille, Agadir étant la deuxième plus importante destination touristique au Maroc et le projet étant appelé à devenir une de ses plus belles vitrines.

Conçu suivant le modèle de la Marina de la capitale du Souss, le resort s’étale sur quelque 45 hectares, dont 37 hectares d’espaces verts. Les constructions prévues (entre hôtels de luxe, une corniche, un port de plaisance et des infrastructures diverses) occuperont, elles, quelque 3 hectares, séparées en 3 lots fonciers.

Chez les professionnels du tourisme et au sein de la population, l’optimisme est d’ores et déjà de mise, le projet promettant de renforcer les infrastructures hôtelières de la ville et de créer des emplois dont Aourir et Agadir ont bien besoin. Il contribuera également au développement de la baie d’Agadir qui s’étale justement de la localité d’Aourir à celle de Taghazout.

Le 22 Novembre 2017

Source Web : Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation