Transport aérien, le pont du Maroc pour doubler la taille du secteur touristique d'ici 2020.

Transport aérien, le pont du Maroc pour doubler la taille du secteur touristique d'ici 2020.

La réalisation du Vision 2020, visant à doubler la taille du secteur touristique et à augmenter les recettes à 15 milliards de dollars par an, dépend du développement du transport aérien, a déclaré le ministre marocain du Tourisme et des Transports, Mohamed Sajid. .

Faire entrer le transport aérien dans le secteur du tourisme "a créé une synergie", a déclaré Sajid dans une interview au Financial Times, ajoutant que son département négocie des routes aériennes directes vers les Amériques et la Chine pour aider à élargir les marchés.

En effet, les compagnies aériennes à bas coûts ouvrent de plus en plus de nouvelles routes aériennes reliant les villes marocaines aux marchés émetteurs touristiques en Europe. À cet égard, M. Sajid a indiqué que son département se concentre sur l'augmentation des liaisons aériennes directes entre les villes impériales du Maroc, comme Fez, et l'Andalousie dans le sud de l'Espagne afin de «construire des liens historiques entre les deux régions». "

"Les gens qui visitent Séville, Cordoue et la Grenade pourraient continuer leur visite historique à Fès", a-t-il déclaré, notant que l'investissement dans les aéroports a été un moteur de croissance dans le secteur du tourisme.

"Un nouveau terminal a été inauguré à Marrakech pour le sommet international de la COP22 sur les changements climatiques, doublant la capacité de l'aéroport à 9 millions de passagers par an", a rappelé M. Sajid, ajoutant qu'un nouveau terminal avait été ouvert à Fès en mai dernier. pour gérer 2,5 millions de passagers par an par rapport à une limite de conception précédente de 500 000. "

Pour sa part, le tourisme côtier bénéficiera notamment du développement du réseau aéroportuaire, a souligné M. Sajid, tout en soulignant le potentiel touristique de destinations peu connues telles que Dakhla, dans l'extrême sud du pays.

Il a ajouté que son département vise à établir "des vols directs vers Dakhla depuis l'Europe (il n'y a actuellement que des liaisons peu fréquentes vers Paris)" ajoutant qu'il est prévu de rénover une route reliant la ville à la ville d'Agadir plus au nord.

Cette année, le secteur du tourisme rebondit affichant un taux de croissance de 6-7% par rapport à l'année précédente.

Le Maroc devrait attirer 11 millions de touristes d'ici la fin de 2017 dans le cadre de sa stratégie visant à attirer 16 millions de touristes en trois ans.

Le tourisme, qui emploie 2,5 millions de personnes, représentait environ 6,6% du PIB en 2016

Le 27 Novembre 2017

Source Web : Maraluxe

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Une affluence record pour le Fitur 2016

Une affluence record pour le Fitur 2016

La 36ème édition du Salon Fitur a démarré hier à Madrid. Lahcen Haddad, ministre du Tourisme y est présent ainsi qu’une importante délégation d’opé...