Le ministère du Tourisme aspire à ériger Tanger en une destination touristique à part entière

Le ministère du Tourisme aspire à ériger Tanger en une destination touristique à part entière

Le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale, Mohamed Sajid, a affirmé, lundi à Tanger, que son département aspire à ériger la ville de Tanger en une destination touristique à part entière.

S’exprimant lors d’une rencontre de communication tenue avec les responsables locaux, les opérateurs touristiques et les autorités locales pour discuter des problèmes entravant le développement du secteur à Tanger, M. Sajid a souligné la nécessité de tirer profit des multiples atouts naturels et potentialités économiques que compte la capitale du détroit pour booster son essor touristique. Dans ce cadre, le ministre a précisé que Tanger, entourée de la Haute sollicitude royale, connait une métamorphose et une grande dynamique de développement à la faveur des importants projets structurants enclenchés, à l’image du Port Tanger Med, du nouveau port de Tanger ville, de la ligne du Train à Grande Vitesse et des zones industrielles et logistiques.

Il a, à cet égard, salué les efforts déployés par les différents acteurs locaux pour promouvoir la région et répondre aux aspirations des citoyens, affirmant l’engagement de son département d’accompagner ce processus de développement et de renforcer l’attractivité de la ville et son rayonnement national et international, ainsi que d’appuyer les efforts du Conseil régional du tourisme (CRT) pour jouer pleinement son rôle dans la promotion du tourisme, en tant qu’un des secteurs vitaux créateurs d’emploi.

Tanger, qui joue un rôle important dans le développement économique du Royaume, doit retrouver la place qui lui échoit sur la carte touristique, a-t-il insisté, mettant l’accent sur l’impératif de faire avancer certains projets en instance et de trouver des solutions adéquates aux différents problèmes posés, notamment sur le plan du renforcement des liaisons aériennes internes et du tourisme de croisière.

Présentant un exposé sur le tourisme local, le directeur du CRT de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Abdelghani Ragala, a fait état d’une régression du tourisme de croisière, expliquant que quelque 85 navires ont accosté à Tanger en 2015 contre 68 navires en 2016 et 16 uniquement à fin août 2017.

Il a également fait part d’une faible connectivité aérienne de Tanger qui est reliée hebdomadairement à deux destinations nationales avec une seule compagnie aérienne, relevant que la clientèle nationale représente environ 50% du tourisme local.

D’autre part, M. Ragala a indiqué que le plan d’action pour le développement touristique de Tanger s’articule autour de la promotion et l’animation, le renforcement de la connectivité et de la gouvernance, et l’amélioration de la qualité d’accueil via notamment le renforcement de la sécurité, le cadrage des bazars et l’organisation des flux des taxis au sein du port.

Pour ériger Tanger en une destination plus performante, M. Ragala a mis l’accent sur l’importance de confirmer les marchés traditionnels et de développer de nouveaux marchés, d’engager une collaboration plus rapprochée en matière d’animation touristique et de mener une réflexion de fond sur le futur de la destination touristique Tamuda Bay, ainsi que de promouvoir l’activité de croisière selon une approche concerté et de développer les liaisons aériennes afin d’accroitre les flux touristiques.

Le 27 Novembre 2017

Source Web : Article19

Les tags en relation

 

Les articles en relation

RAM: Casablanca-Agadir à prix fixes

RAM: Casablanca-Agadir à prix fixes

Les vols de Royal Air Maroc reliant Casablanca et Agadir seront, à partir de ce 1er novembre, proposés à des prix fixes et accessibles, a annoncé la compagn...