265 millions de dollars de la BAD pour Noor Midelt

265 millions de dollars de la BAD pour Noor Midelt

Bonne nouvelle pour Noor Midelt. La Banque africaine de développement (BAD) vient d’approuver un prêt de 265 millions de dollars pour cofinancer le développement des deux centrales solaires de Noor Midelt phase I, d'une capacité cumulée pouvant atteindre 800 MW. L’apport de la banque devra couvrir environ 11% du coût total du projet, estimé à 2,4 milliards de dollars (2,048 milliards d'euros).

Selon la BAD, les centrales solaires Noor Midelt, qui seront connectées au réseau national, garantiront l'approvisionnement en électricité à plus de 2 millions de Marocains (environ 6% de la population du pays) et réduiront considérablement les émissions de CO2.

Rappelons que le projet comprendra deux centrales de technologie hybride, combinant CSP (thermosolaire) et PV (photovoltaïque). Chaque centrale sera dotée d’une capacité CSP entre 150 et 190 MW (avec un minimum de 5 heures de stockage thermique)  et d’une puissance PV entre 150 et 210 MW.

Cinq groupements, menés par des leaders mondiaux en énergies renouvelables, ont été préqualifiés en juin dernier par Masen pour le développement de ce projet. Il s’agit des consortiums menés par «Acwa Power», «EDF Énergies Nouvelles», «Engie», «Innogy SE» et «JGC Corporation».

Les cinq consortiums auront à soumissionner à l’appel d’offres final, dont le lancement par Masen est prévu dans quelques mois.

Le 08 Décembre 2017

Source Web : Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation