Contrôle technique des véhicules. Les pare-buffles interdits à partir de janvier 2018

Contrôle technique des véhicules. Les pare-buffles interdits à partir de janvier 2018

La constatation d’un tel dispositif monté sur un véhicule est considérée comme un défaut nécessitant une visite complémentaire et qu’il ne pourra avoir de procès verbal favorable qu’après l’enlèvement dudit dispositif, précise un courrier adressé aux centres de contrôle technique

Dans un courrier adressé le 15 décembre aux centres de contrôle technique, le chef du Centre national d’essais et d’homologation - ministère du Transport- met en garde contre ces équipements de protection posés sur certains véhicules.

"La constatation d’un tel dispositif monté sur un véhicule est considérée comme un défaut nécessitant une visite complémentaire et qu’il ne pourra avoir de procès verbal favorable qu’après l’enlèvement dudit dispositif", précise ce courrier.

Ces nouvelles règles entreront en vigueur dès le 1er janvier 2018.

Cette interdiction vise à protéger les usagers vulnérables de la route (piétons et cyclistes), mais également les autres véhicules en cas d’accident.  Les pare-buffles fabriqués généralement en tubes d'acier ou d'aluminium étaient à l’origine conçus pour amortir le choc contre des animaux de grande taille.

Le 17 Décembre 2017

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation