Marrakech L’année 2018 connaîtra la création de plus de 13 projets touristiques qui viendront conforter l’offre touristique hôtelière

Marrakech L’année 2018 connaîtra la création de plus de 13 projets touristiques qui viendront conforter l’offre touristique hôtelière

L’année 2018 connaîtra la création de plus de 13 projets touristiques dans la cité ocre, qui viendront conforter l’offre touristique hôtelière au niveau de Marrakech, a indiqué la déléguée régionale du tourisme à Marrakech, Fadoua Chbani Idrissi.

«La cité ocre a pu développer son produit à travers la création de 22.500 lits depuis 2010 grâce au soutien à l’investissement à travers l’accompagnement et le suivi des projets touristiques», a souligné Fadoua Chbani dans une déclaration à la MAP. Abordant les perspectives de l'année 2018 Mme Chbani a indiqué que la Délégation régionale du tourisme à Marrakech (DRTMA) prévoie le maintien de la cadence d’évolution des nuitées enregistrées dans les établissements d’hébergement touristiques classés (EHTC) pour se maintenir à +20% par rapport à 2017. Par ailleurs, Mme Chbani a noté que l’activité touristique à Marrakech a connu durant l'année en cours une progression substantielle enregistrant une forte évolution en termes d’arrivées et de nuitées au niveau des EHTC.

Les arrivées dans les hôtels et autres formes d’hébergement touristiques classés ont évolué de 19% durant les 10 premiers mois de l'année en cours, par rapport à la même période de l’année précédente, enregistrant ainsi, 1.916.920 arrivées à fin octobre 2017.

Les nuitées ont enregistré, pour leur part, une croissance de l’ordre de 18% atteignant 6.518.273 nuitées dans les EHTC. Cette bonne performance hôtelière dans la ville ocre est portée par les principaux marchés traditionnels du Royaume, à savoir l’Allemagne (+57%), l’Espagne (+38%), l’Italie (+28%), la France (+18%), le marché interne avec (+9%) et aussi par le développement de nouveaux marchés émergents notamment, la Chine et les pays scandinaves.

Selon la déléguée régionale du tourisme à Marrakech, ces résultats positifs sont dus à plusieurs facteurs. Il s'agit en premier lieu de la réussite de l’organisation d’un événement d’envergure internationale qui est la vingt-deuxième Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 22).

Cette manifestation a connu un franc succès qui honore le Maroc et Marrakech et qui démontre que la destination est attractive, sécurisée et capable d’organiser des événements de grande envergure, a-t-elle insisté.

Cet essor est dû aussi à l’attractivité et la notoriété de Marrakech grâce à sa position au cœur du Royaume faisant d’elle un carrefour, à ses ressources très diversifiées, son climat exceptionnel, ses infrastructures et, bien sûr, grâce à l'hospitalité de sa population.

L’ouverture du nouveau Terminal de l’aéroport Marrakech-Ménara a permis aussi de drainer plus de touristes et donc d’augmenter le nombre des arrivées aux postes frontières, avec le lancement de nouvelles lignes aériennes en provenance de nouveaux marchés (y compris vers les destinations internes) et le renforcement des fréquences de vols vers les marchés émetteurs principaux. L'extension de l’aéroport de Marrakech-Ménara a pu porter la capacité de l’aéroport à 9 millions de passagers par an. Ce projet représente un pilier principal pour la promotion du secteur touristique et la création d’une nouvelle dynamique pour soutenir le secteur économique dans la région de Marrakech-Safi.

Ces résultats sont aussi le fruit d'une stratégie visant le renforcement de la capacité litière par l’ouverture de 2.366 lits, l'accompagnement et le soutien à l’investissement touristique, la promotion ciblée et le renforcement de la stratégie digitale.

Mme Chbani a relevé que Marrakech, vu sa diversité, se positionne comme destination culturelle de premier rang grâce à sa médina et son patrimoine immatériel millénaire, ses trésors architecturaux, ses musées de nouvelle génération, ses monuments témoins d’un passé prodigieux, mais aussi une destination MICE (Meetings, incentives, conferencing, exhibitions).

Avec ses 13 golfs, Marrakech est devenue une adresse incontournable pour les passionnés des greens et se veut aussi une destination de bien-être, de shopping, de famille et une destination nature et de tourisme rural.

S'agissant de la stratégie de la DRTM, Mme Chbani a fait savoir que dans le cadre de ses actions pour l’amélioration de l’environnement touristique, la Délégation, en collaboration avec ses partenaires, a procédé depuis 2014 à une traque acharnée sur les établissements d’hébergement informels et a pu régulariser la situation de plus de 300 maisons d’hôtes non classés. Pour Mme Chbani, tous ces résultats positifs démontrent aujourd’hui que les objectifs qui ont été fixés pour Marrakech dans le cadre de la vision 2020 sont «visibles», relevant que la

DRTMA, en collaboration avec ses partenaires, continuera à faire du chantier de l’amélioration de l’environnement touristique, un axe prioritaire de son plan d’action.

Le 31 Décembre 2017

Source Web : Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation