Avec 2,5 millions de touristes en 2017, Marrakech a battu tous les records

Avec 2,5 millions de touristes en 2017, Marrakech a battu tous les records

Selon des chiffres provisoires du CRT de la ville, l’année écoulée s’est terminée avec 2,5 millions d’arrivées et 7 millions de nuitées. Le développement des liaisons aériennes et la bonne image internationale du Maroc expliquent ces résultats historiques qui sont amenés à progresser en 2018

En 2017, la locomotive touristique du Maroc a enregistré le meilleur bilan d’activité de toutes les destinations nationales, avec un taux de croissance à 2 chiffres de ses arrivées (+20%) et nuitées (+18%).

«En attendant les chiffres officiels qui seront publiés à la mi-janvier, nous avons atteint 2,1 millions d’arrivées à la fin du mois de novembre. Ce qui veut dire que nous devrions arriver à 2,5 M, pour toute l’année 2017, contre 1,9 M de visiteurs nationaux et étrangers en 2016», nous déclare Abdellatif Abouricha, porte-parole du CRT de Marrakech qui n’hésite pas à parler de chiffres historiques.

Notre interlocuteur affirme que la progression est générale, car les derniers chiffres recueillis auprès des hôteliers font état de 7 millions de nuitées et de 56% de taux d’occupation contre 52% et 6,6 M, une année auparavant.

«La dynamique de croissance qui a démarré au début de l’année et s’est accélérée en novembre dernier laisse penser que l’année 2017 a été exceptionnelle, car pour la 1ère fois de leur histoire, les hôtels de la ville affichaient tous complets pendant les 3 derniers jours avant le nouvel an», précise Abouricha.

Selon lui, ces excellents résultats s’expliquent par plusieurs facteurs, mais surtout par l’explosion des dessertes aériennes de la ville qui sont passées de 245 vols hebdomadaires à 361, entre 2016 et 2017.

«Si cette tendance se poursuit, nous atteindrons 2,7 millions d’arrivées en 2018. Mais, pour aller au delà, il faudra concrétiser l’objectif de 630 vols par semaine soit presque le double d’aujourd’hui.

«Tous les opérateurs attendent impatiemment le nom du successeur de Abderrafie Zouiten (ex-DG de l’ONMT) qui a accompli un travail remarquable, en augmentant sensiblement le nombre de liaisons aériennes.

«Notre stabilité sécuritaire, combinée à la croissance des dessertes aériennes, a permis d’enregistrer la hausse des arrivées des marchés émetteurs, allemand (+56%), français (+19%), espagnol (+28%), scandinave (+90%), mais aussi interne (+15%)», explique notre source.

Pour le CRT, ces performances se basent également sur l’action des autorités locales (bus électrique, bicyclettes écolo, mobilier urbain, espaces verts…) et l’enrichissement de l’offre culturelle de la ville qui a ouvert 3 musées exceptionnels en 2017 (musée de l’Eau, musée Yves Saint Laurent et musée des Confluences).

Afin de poursuivre cette dynamique en 2018, il préconise une meilleure promotion digitale (sites bien référencés, réseaux sociaux…) de la destination en mobilisant davantage les partenaires publics et privés (ONMT, CRT,  autorités, région, ville et opérateurs) avec des actions prioritaires:

-Digitalisation des moyens de promotion avec l’aide d’une agence spécialisée.

-Conquête de nouveaux marchés et notamment russe et chinois.

-Mise en place d’une stratégie pour développer le tourisme d’affaires et de congrès.

-Stratégie spécifique aux nationaux.

Afin d’atteindre des chiffres d’arrivées comme les îles Canaries voisines du Maroc (8 millions), Marrakech veut diversifier son offre touristique en se positionnant en destination médicale, golfique, en se centrant sur l'événementiel, les seniors, les touristes d'aventure...

Même si son budget de promotion (10 MDH) reste insuffisant pour atteindre ses ambitions, la locomotive du tourisme national est la 1ère destination d’Afrique et l’une des TOP destinations du bassin méditerranéen.

Le 02 Janvier 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

L’organigramme de la COP22

L’organigramme de la COP22

Mezouar, président, Lhafi, commissaire général Une dream-team de profils expérimentés pour la préparation de ce sommet Création d’un Segma pour f...