Alerte au «mini-tsunami» à Casablanca et sur le littoral

Alerte au «mini-tsunami» à Casablanca et sur le littoral

L’alerte au mauvais temps lancée vendredi 5 janvier par les services de la Météo nationale est prise très au sérieux. Les autorités ont fait le tour des localités susceptibles d’en pâtir. Les détails.

Les autorités de plusieurs villes côtières prennent très au sérieux l’alerte météo lancée vendredi 5 janvier par la Météo nationale. Des orages et des vents forts sont annoncés durant une bonne partie du week-end sur la majeure partie du pays.

Selon Assabah, dans sa livraison du week-end des 6 et 7 janvier, les autorités de Casablanca ont fait la tournée des établissements hôteliers et de divertissement qui se trouvent sur la côte pour les mettre en garde contre d’éventuels dégâts. Et pour qu’ils recommandent à leurs clients de ne pas s’aventurer trop près des vagues en raison du risque de mini-tsunami.

Les mêmes avertissements ont été adressés aux établissements  d'autres villes et localités côtières comme Aïn Sebaâ, Mohammedia et Bouznika. L’accent a été mis, selon Assabah, sur l’obligation de dégager les accès qui pourraient permettre aux clients de quitter les lieux en cas d’intempéries dangereuses.

Assabah rappelle que le climat sera peu clément ce week-end, avec des vents qui atteindront entre 70 et 100 km/h et une mère déchaînée entre Tanger et Tarfaya. Sur les régions montagneuses, des chutes de neige concerneront les sommets culminant entre 900 et 1100 mètres d’altitude. Ce sera le cas pour l’Atlas et le Rif, ainsi que sur les plaines de l’Oriental. Et qui dit chute de neige, dit baisse significative du mercure avec des températures négatives sur l’Atlas (-2 à -3 degrés).

Le 06 Janvier 2018

Source Web : Le 36

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Rien ne s’arrange à Dakhla

Rien ne s’arrange à Dakhla

Les services de la Météorologie nationale signalent des tempêtes de sable dans la région de Oued Eddahab qui empêchent le décollage et l’atterrissage de...