Des milliers de manifestants à Marrakech pour dénoncer vigoureusement le terrorisme

Des milliers de manifestants à Marrakech pour dénoncer vigoureusement le terrorisme

Marrakech, 15/05/11- Plusieurs milliers de personnes en provenance de nombre de villes du Royaume se sont données rendez-vous dimanche en début de soirée à la mythique place de Jemâa El Fna pour condamner avec la plus grande énergie l'attentat terroriste lâche qui a ciblé le café "Argana", et fait 17 morts et une vingtaine de blessés de nationalités différentes. Ebranlant des banderoles à travers lesquelles on pourrait lire, entre autres, "Non au terrorisme, Oui à la paix et la sécurité", "Marrakech et Casablanca, des coeurs unis et des destins prometteurs", et "Pour la promotion des valeurs de tolérance, et de coexistence et la lutte contre le terrorisme", des manifestants de différents âges ont sillonné la place de Jemâa El Fna pour réitérer leur solidarité profonde avec les victimes de cet acte criminel odieux. Les manifestants (des acteurs associatifs, de militants des droits de l'Homme, des élus, des professionnels et des étudiants, outre des membres du collectif de Safi contre le terrorisme) arboraient également des drapeaux nationaux et des portraits de SM le Roi Mohammed VI, tout en récitant l'hymne national. Tout en réitérant leur mobilisation inconditionnelle derrière SM le Roi Mohammed VI pour l'édification d'un Maroc démocratique, moderne et développé, et la lutte contre tout agissement de nature à porter atteinte aux intérêts, fondamentaux et valeurs sacrées du Royaume, ils ont fait part de leurs sentiments de compassion et leurs condoléances les plus sincères, aux familles et proches des victimes. Tenue à l'appel de la coordination des associations de Marrakech pour la lutte contre le terrorisme, cette manifestation a été également l'occasion de réciter la fatiha pour le repos de l'âme des victimes. Des prières ont été également élevées pour préserver et assister SM le Roi Mohammed VI et couronner de succès ses actions et ses initiatives pour le bien-être de son peuple fidèle à travers les grands chantiers économiques et sociaux lancés dans les différentes régions du Royaume. "Cette initiative qui intervienne parallèlement à la marche organisée à Casablanca pour commémorer le 8ème anniversaire de l'attentat odieux ayant frappé le 16 mai 2003, la capitale économique du Royaume, est une expression solennelle du rejet catégorique du peuple marocain, au terrorisme sous ses différentes formes", a confié à la MAP, Mohamed El Idrissi, coordonnateur des associations de Marrakech pour la lutte contre le terrorisme. Et de poursuivre que ce genre d'acte abject et ignoble ne pourra aucunement altérer la détermination et la force du peuple marocain à travers ses différentes composantes, d'aller de l'avant sur la voie du développement socio-économique, sous la conduite éclairée de SM le Roi. Cet acte odieux demeure étrange à tous les Marocains qui ont un véritable sentiment de nationalisme et de citoyenneté, a fait savoir M. El Idrissi, réitérant l'attachement et la détermination de l'ensemble du peuple marocain à oeuvrer pour l'édification d'une démocratie effective fondée sur un dialogue serein et civique, la tolérance et la coexistence. Par la même occasion, la coordination des associations a salué toutes les initiatives à même de lutter contre les différentes formes de violence et de terrorisme ainsi que tout autre agissement alimenté par des pensées extrémistes visant à remettre en cause le projet démocratique et moderniste que porte tous les Marocains. Le coordonnateur du "collectif de Safi contre le terrorisme", M. Abdelkebir Ajmai a fait observer que cette manifestation qui a connu la participation de plus de 400 habitants de la ville de Safi parmi les militants associatifs, les avocats, les médecins, les sportifs et les élus locaux, "nous permis de dénoncer vigoureusement tous les actes criminels et terroristes", relevant que l'attentat d'Argana est un acte criminel isolé qui reste toujours étrange aux habitants de la ville de Safi. Après avoir rappelé que Safi dispose d'une longue histoire et une grande civilisation et que cette cité a été de tout temps une terre de paix, de tolérance et de coexistence, M. Ajmai a tenu à indiquer que cet agissement barbare ne pourra en aucun cas entamer les réformes constitutionnelles et démocratiques engagées par le Maroc. Même son de cloche chez le président de l'association des commerçants de la place de Jemâa El Fna et de l'association "Mémoire de Marrakech", Mohamed Ait Mtai pour qui, tous les marocains sont déterminés à se mobiliser pour déjouer toute tentative visant à remettre en cause l'unité et la cohésion du peuple marocain, relevant que les marocains qui sont toujours attachés à leur religion, leur civilisation, et leurs valeurs de citoyenneté ne pourront en aucun cas tolérer ces actes terroristes. Dernière modification 16/05/2011 08:36 SOURCE©MAP-Tous droits réservés