CIH Bank met en vente Le Tivoli Agadir, source de pertes répétitives

CIH Bank met en vente Le Tivoli Agadir, source de pertes répétitives

Le complexe avait contribué négativement (-6,3 MDH) au RNPG du groupe bancaire à fin juin 2017. La filiale gadirie de CIH Bank passe par des difficultés financières depuis près d'une décennie.

CIH Bank poursuit sa stratégie de désengagement du secteur hôtelier. La banque a publié, ce 10 janvier, un appel à manifestation d'intérêt pour la vente de son complexe hôtelier à Agadir, comprenant l'hôtel 4* "Le Tivoli", ainsi qu'une galerie commerciale de 50 magasins.

Ce complexe, situé en plein centre touristique de la ville d'Agadir à 200m de la plage et à 10 min à pied du centre ville, comprend 280 chambres dont 24 suites.

Il faut dire que la filiale gadirie de CIH Bank passe par des difficultés financières depuis près d'une décennie. Plus récemment, et selon les derniers chiffres disponibles, le complexe hôtelier Le Tivoli, géré par une société immobilière éponyme, affiche un taux de croissance annuel moyen de son chiffre d'affaires en dégringolade de 41%, sur la période 2014-2016 seulement.

D’une autre part, les fonds propres de la société avaient diminué de 9,1 MDH en 2016. Le ratio d’endettement (dettes de financement/capitaux propres) s'est même situé à 297,8%, montrant ainsi que la société est fortement endettée par rapport à ses fonds propres, possédant donc une faible marge de manœuvre en termes d’endettement supplémentaire.

Par ailleurs, la Société immobilière le Tivoli a affiché en 2016 un BFR en progression de 2.142% en glissement annuel. Le ratio BFR/CA a été de 296% en 2016 contre 10,6% en 2015. Et vu son fonds de roulement négatif sur la même période (-309 MDH), Le Tivoli affichait une trésorerie négative de 333 MDH en 2016.

C'est pour cela qu'en 2017, le conseil d'administration de la société en question a procédé à la recapitalisation de celle-ci, avec un pactole frôlant les 44,5 MDH. Une mesure intervenue après avoir réduit le capital de l'entreprise à zéro pour absorber ses pertes consécutives.

Notons qu’en 2015, la société immobilière Le Tivoli, avait cédé en location gérance libre son complexe hôtelier à la société Hotels & Resorts Blue Sea, société de droit espagnol.

Mais alors que ce contrat de location a été conclu pour une durée de 5 ans, à compter du 1er mars 2015, les deux parties marocaine et espagnole l’ont résilié amiablement et d’un commun accord, avec date d’effet à compter du 1er janvier 2017.

Une donne confirmée par CIH Bank, qui avait affirmé avoir opté pour le mode "gestion pour compte", remplaçant le mode de la location simple de cette filiale. Le complexe avait contribué négativement (-6,3 MDH)  au RNPG du groupe bancaire à fin juin 2017.

Le 10 Janvier 2018

Source Web : Le Boursier

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Agadir maintient le cap

Agadir maintient le cap

La destination Agadir a affiché une hausse de 1,15% des arrivées touristiques à fin septembre, accueillant un total de 699 287 touristes contre 691 332 pour ...