Mohamed Sajid: "Le développement de l’aérien sera la priorité de mon mandat"

Mohamed Sajid:

L’augmentation des liaisons aériennes a permis à l’année 2017 de connaître une forte croissance en termes d’arrivées étrangères. Afin d’amplifier cette tendance, le ministre du Tourisme compte assigner au successeur de Abderrafie Zouiten, ancien directeur général de l’ONMT, la mission de faire exploser le nombre de compagnies aériennes opérant au Maroc.

L’ancien ministre du Tourisme Adil Douiri (2002-2007) expliquait qu’il y a une relation mécanique entre le nombre de vols desservant le Maroc et celui des arrivées de touristes étrangers.

Son lointain successeur, Mohamed Sajid qui gère aussi le secteur du transport aérien, compte bien le prendre au mot et attirer un maximum de transporteurs étrangers pour desservir les grandes destinations touristiques du Royaume.

S’il aura fallu attendre l’arrivée de Abderrafie Zouiten à la tête de l’ONMT pour que les compagnies low-cost investissent massivement le marché marocain, l’actuel ministre du Tourisme nous déclare que son département est à la recherche d’un profil en mesure de poursuivre cette dynamique.

"L’appel à candidature pour pourvoir le poste à la tête de l’office n’a pas encore été lancé, mais nous travaillons activement sur ce dossier. La loi permet à l’intérimaire de rester en place 6 mois, mais ce ne sera pas le cas, car la procédure de remplacement va être lancée incessamment. Nous essayons de trouver un profil pointu pour que le poste soit pourvu dans deux ou trois mois", révèle Sajid.

En dehors de la promotion, le futur DG de l’ONMT aura, selon lui, pour principale mission de développer les liaisons aériennes entre le Maroc, ses marchés traditionnels et d’autres émergeants.

"Un des vecteurs essentiels du développement touristique est l’amélioration de la connectivité aérienne. Si un tournant a été pris ces dernières années, c’est la focalisation sur l’aérien et on ne peut donc que poursuivre cette dynamique lucrative en termes d’arrivées étrangères au Maroc.

"Les bons résultats enregistrés en 2017 s’expliquent en grande partie par l’explosion des dessertes aériennes vers des villes touristiques comme Marrakech ou Agadir.

"Ce travail sera donc la priorité de mon mandat de ministre. Si nous avons combiné le tourisme avec le transport aérien, c’est pour utiliser ce levier et améliorer tous les paramètres de développement", promet le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale.

Interrogé sur ses déclarations lors du conseil d’administration de l’ONMT du 28 décembre dernier, notre interlocuteur confirme que les plans initiaux de l’Office tablaient sur 13 millions de touristes à l’horizon 2020, soit bien moins que les 20 millions prévus par la vision 20-20 élaborée en 2010.

"Entre la tendance de forte hausse qui a caractérisé l’année 2017 et les actions qui vont être engagées par mon département, on peut espérer dépasser ce chiffre. Même si je refuse d’annoncer des chiffres mirobolants, il n’est pas déraisonnable d’avancer un chiffre de 15 millions d’arrivées", conclut notre interlocuteur qui ajoute que la feuille de route avec des projections chiffrées pour les prochaines années sera prête au courant de l’année 2018.

Le 04 Janvier 2018

Source Web : Medias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Dakhla : Des opportunités à valoriser

Dakhla : Des opportunités à valoriser

Mohamed Sajid continue sa tournée à travers les destinations du Maroc pour être au fait des réalisations et projets touristiques, ainsi qu’une prise de co...

Mohamed Sajid est à El Hoceima

Mohamed Sajid est à El Hoceima

Dans notre alerte de ce matin, nous avancions que Mohamed Sajid n’était pas encore allé à El Hoceima. En fait, au moment ou nous écrivions notre alerte, l...