Le cumul pluviométrique s'annonce de bon augure pour le Maroc

Le cumul pluviométrique s'annonce de bon augure pour le Maroc

Au 16 janvier, la moyenne des précipitations enregistrée dans la majeure partie du royaume a connu une nette amélioration. Le déficit s'est affaibli par rapport à la normale sur 30 ans, relève le dernier bilan de la Direction de la météorologie nationale (DMN).

Comme déjà publié par Médias 24 le 10 janvier dernier, le bilan est toujours excédentaire dans les régions du Gharb, de 10% à 30%, de 1 à 10% sur l’ouest de la Chaouia ainsi que le Haouz et le sud des provinces sud.

Le bilan demeure toutefois déficitaire sur:

- Chiadma et Doukala (5 à 10%),

- le nord de l'oriental (10 à 20%),

- Saïss, Abda, les plateaux de phosphate et le Moyen Atlas (20 à 30%),

- 30 à 40% sur les plaines de Tadla, et sur l’Atlas le haut Atlas,

- 40 à 55% sur le Souss et le nord de nos provinces sud,

- 50 à 60 % sur le sud de l’oriental et de 60 à 70% sur versant sud-est.

"Il faudra attendre encore quelques semaines pour relever une éventuelle évolution", nous explique El Houcine Youabd, directeur de communication à la DMN, notant que les dernières précipitations ont été accompagnées de neiges abondantes sur l’Atlas.

Pour le reste de la semaine en cours, la Météorologie nationale prévoit un temps généralement stable et toujours froid sur les reliefs, l'Oriental et les hauts plateaux.

De faibles pluies sont attendues notamment sur les versants sud-est et le haut Atlas.

Des chute de neige sont prévues jeudi 18 janvier sur les reliefs de l'Atlas à des hauteurs dépassant 2.000 mètres.

Le 17 Janvier 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Rien ne s’arrange à Dakhla

Rien ne s’arrange à Dakhla

Les services de la Météorologie nationale signalent des tempêtes de sable dans la région de Oued Eddahab qui empêchent le décollage et l’atterrissage de...