Le Roi: les femmes pourront exercer la profession de adoul

Le Roi: les femmes pourront exercer la profession de adoul

Le Roi Mohammed VI a chargé le ministre de la Justice d’ouvrir devant la femme la profession de adoul et de prendre les mesures nécessaires pour réaliser cet objectif.

Le Roi Mohammed VI a présidé, ce lundi 22 janvier, un conseil des ministres au palais royal de Casablanca.

Après avoir pris connaissance de l’avis du conseil des oulémas autorisant la femme à exercer la profession de adoul, conformément aux dispositions de la chariâa relatives au témoignage (chahada) et ses différents types, le Roi a chargé le ministre de la Justice d’ouvrir devant la femme la profession de adoul et de prendre les mesures nécessaires pour réaliser cet objectif.

Par ailleurs, le Roi a approuvé un projet de dahir relatif à la réorganisation des Forces Auxiliaires et à la définition du statut particulier de leurs membres, ainsi que les textes d’application y afférents.

Ce projet vise à moderniser et mettre à niveau ces forces et à promouvoir leur situation et ce, à travers la mise en place d’une nouvelle structuration, le renforcement des services centraux au niveau des deux inspections générales, la mise en place d’un mécanisme de coordination et de suivi entre elles et l’accès de leurs membres à la protection sociale nécessaire.

Dans ce cadre, le Roi a approuvé trois projets de décrets relatifs respectivement à l’organisation des services centraux et déconcentrés de l’administration des Forces Auxiliaires, à la définition des modalités d’application du statut particulier de ses membres et à la réorganisation de l’École de formation des cadres des forces auxiliaires.

D’autre part, le Roi a décidé de ne pas approuver le projet de décret instituant une rémunération pour services rendus par "l’établissement central de gestion et de stockage des matériels". Le Souverain considère que la mise en circulation de matériels militaires d’occasion à l’intérieur du territoire national pourrait porter atteinte à l’intégrité et à la sécurité des citoyens. Cette décision permet également d'éviter les effets négatifs ayant marqué des expériences similaires dans certains pays.

Le Roi a, par ailleurs, approuvé 3 nominations au ministère des Affaires étrangères.

Il s'agit de:

- Fouad Yazzou, ambassadeur directeur général des relations bilatérales;

- Anass Khaless, ambassadeur directeur du protocole;

- Abdelkader Ansari, ambassadeur directeur Asie Océanie.

Par ailleurs, le Conseil des ministres a approuvé 10 conventions internationales, dont deux multilatérales.

Ces deux conventions portent sur les normes d’hygiène dans les commerces et les bureaux accrédités par l’Organisation internationale du travail et le protocole sur le travail forcé, adopté par ladite organisation.

Quant aux conventions bilatérales, elles concernent les domaines de coopération économique, commerciale et douanière, le transport routier international, les services aériens et la sécurité sociale, outre un mémorandum d’entente dans le domaine de l’habitat.

Le 22 Janvier 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Pas de vacances pour Mohamed Sajid !

Pas de vacances pour Mohamed Sajid !

Ironie du sort diront certains… Le ministre du Tourisme ne pourra pas faire de Tourisme durant cette période estivale ! Mohamed Sajid, ministre du Tourism...

Non au bashing contre Lalla Salma

Non au bashing contre Lalla Salma

Alors que la rumeur évoque une possible séparation du souverain marocain, Mohammed VI, et de son épouse, notre journaliste casablancaise Nouhad Fathi rappell...