Aziz Akhannouch promet la création de 2 millions d’emplois à l’horizon 2025

Aziz Akhannouch promet la création de 2 millions d’emplois à l’horizon 2025

Le président du RNI et ministre de l’Agriculture et de la pêche, a détaillé samedi dans son fief d’Agadir l'offre politique et le programme de développement prôné par son parti. Il a égrené devant ses partisans d’ambitieuses promesses dans en faveur de l’éducation, de l’emploi des jeunes, la santé publique, notamment en zones rurales. Compte-rendu

Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), a décliné samedi dans son fief d’Agadir les détails de « l’offre politique et le programme de développement prônés par son parti ».

Devant une foule de cadres et de militants réunis pour ce 13ème rassemblement régional organisé depuis janvier 2017, Akhannouch a précisé que le RNI a choisi comme référence identitaire la démocratie sociale, « une alternative qui se positionne au centre de l’échiquier politique avec pour autres piliers l’égalité, la confiance et la cohésion sociale ».

« Notre offre politique est une réponse à la fois aux revendications légitimes de nos concitoyens et à ceux qui se nourrissent de leurs malheurs », a-t-il notamment dit.

Le patron du RNI a en outre mis l’accent sur les axes stratégiques du programme d’action qu’il compte mettre en œuvre avec pour priorités la santé, l’éducation et l’emploi. « Ce sont là les pièces maîtresses du nouveau modèle de développement prôné par le parti pour répondre aux attentes des citoyens et inscrire le Maroc dans la dynamique de croissance », a-t-il clamé.

Education, entrepreunariat des jeunes, santé de proximité…

S’agissant de l’éducation, le parti de la Colombe promet de se focaliser sur la lutte contre l’abandon scolaire, la généralisation de l’enseignement préscolaire et la promotion des écoles en milieu rural tout en s’engageant en faveur de l’amélioration des conditions de travail des enseignants et la mise à niveau du système universitaire et de la formation professionnelle en renforçant notamment l’esprit d’entreprenariat chez les jeunes étudiants.

L’encouragement des médecins de famille, la création de centres de santé de proximité et l’amélioration de la situation du personnel médical figurent en tête des engagements en matière de santé.

En ce qui concerne l’emploi, le RNI mise sur la création de deux millions d’emplois à l’horizon 2025 grâce, entre autres, selon lui, « à la promotion du secteur privé, le renforcement des infrastructures et l’encouragement des domaines des services, de l’industrie et de la formation des jeunes ».

Le RNI a défini sa méthodologie de travail en « parlant le langage des programmes, des idées et des projets, ce qui lui permet de concrétiser son programme de développement et servir au mieux le pays et les citoyens », a conclu Akhannouch à l’issue de ce rassemblement.

Le 25 février 2018

Source Web : Le Desk

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Emploi : L’industrie s’essouffle

Emploi : L’industrie s’essouffle

Le secteur industriel est à la peine. Malgré le plan d’accélération industrielle et la mise en place des écosystèmes, l’activité industrielle (qui co...