UNESCO Le palmier bientôt patrimoine mondial immatériel ?

UNESCO Le palmier bientôt patrimoine mondial immatériel ?

Le ministère de la Culture et de la Communication a souligné qu'il œuvre à l'accélération de la procédure de classification et d'inscription du «palmier» dans le patrimoine mondial immatériel.

Le soutien du ministère au dossier d'inscription du «palmier» s'inscrit dans le cadre de la politique de protection et de promotion du patrimoine matériel et immatériel dont regorgent les différentes régions du Royaume, indique, jeudi, un communiqué de ce département, notant que le palmier constitue l'élément essentiel des oasis, en tant qu'espace écologique exceptionnel et une des importantes composantes du patrimoine riche du Maroc.

Compte tenu de l'importance et de la valeur symbolique que revêt le dossier d'inscription du palmier dans le patrimoine culturel immatériel, le ministère, en tant que représentant du Maroc dans le dossier commun des pays arabes, a tenu une rencontre de coordination pour accompagner toutes les étapes de sa réalisation, placée sous le signe «Le palmier : les connaissances, les compétences, les traditions et les pratiques y afférentes», visant à faire l'inventaire des oasis et à protéger «le palmier», le promouvoir et l'inscrire dans la liste du patrimoine culturel immatériel mondial, précise-t-on de même source.

Dans ce cadre, les représentants de ces pays ont organisé une série de réunions, à Tunis (Tunisie), Khartoum (Soudan) et Egypte, en vue d'inscrire «le palmier», en tant que composante principale des oasis, dans le patrimoine mondial immatériel.

Les pays membres ont, également, tenu la semaine dernière, une réunion de coordination à Abu Dhabi pour mettre les dernières touches sur le dossier pour le présenter à l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) à la fin du mois en cours, sous la supervision de l'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (Alecso).

L'importance accordée au «palmier» s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la décision issue de la 19e session du Congrès des ministres chargés des Affaires culturelles dans le monde arabe, qui a eu lieu à Riyad en 2015.

Le 16 mars 2018

Source Web : Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Deux Marocaines primées par l’UNESCO

Deux Marocaines primées par l’UNESCO

Le programme “Pour les femmes et la science” a remis des bourses à cinq lauréates de la cinquième édition Maghreb, au cours d’une cérémonie tenue me...

Tourisme : Année record pour Essaouira

Tourisme : Année record pour Essaouira

La ville d’Essaouira a enregistré durant l’année qui vient à peine de s’achever un record historique en termes d’affluence touristique, ce qui tradui...